Cet article date de plus de 5 ans

Pornic : démantèlement d'un réseau responsable de 30 cambriolages et de trafic de drogue

Mardi dernier, 18 personnes ont été interpellées dans le pays de Retz, le résultat d'une enquête de plus de 6 mois pour les gendarmes de la compagnie de Pornic
Les gendarmes ont lancé une vaste opération qui a permis l'arrestation d'une bande organisée, une trentaine de cambriolages leur sont imputés.
Les gendarmes ont lancé une vaste opération qui a permis l'arrestation d'une bande organisée, une trentaine de cambriolages leur sont imputés. © Gendarmerie de Loire-Atlantique

Mardi dernier, les gendarmes de Pornic ont lancé un vaste coup de filet dans le pays de Retz. Le fruit de plus de 6 mois d'enquête. Dans leur collimateur, un "réseau parfaitement organisé", soupçonné d'avoir "commis au moins 30 cambriolages, 18 vols de véhicules de type "home-jacking" et 5 incendies de véhicules", comme l'expliquent les gendarmes de Loire-Atlantique sur leur page Facebook.
Les cambriolages permettaient à la bande de financer un trafic de cannabis dans le pays de Retz, de Pornic jusqu'à Saint-Brévin-les-Pins. 
18 personnes ont été auditionnées par les gendarmes, 13 ont été placées en garde à vue. Au final 6 personnes sont en examen, 3 en détention. De nombreux objets issus des cambriolages chez des particuliers et des commerçants de la côte de Jade ont été saisis. De la résine de cannabis a également été saisie par les enquêteurs.
 

De la résine de cannabis a été saisie par les gendarmes.
De la résine de cannabis a été saisie par les gendarmes. © Gendarmerie de Loire-Atlantique

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice drogue