• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Port de Nantes-Saint-Nazaire : désengagement de l'état

Port de Nantes-Saint-Nazaire
Port de Nantes-Saint-Nazaire

Au moment où les Assises de la Mer s'achèvent, le Premier ministre, Édouard Philippe, a dévoilé la stratégie portuaire du gouvernement. Le Grand Port de Nantes-Saint-Nazaire ne figure pas dans la stratégie du gouvernement. Mieux ce dernier vient de baisser la subvention de l'Etat. 

Par Evelyne Jousset

Et pourtant, les résultats du Grand Port sont excellents. L’État a, pourtant, décider de réduire sa participation au dragage du chenal. De 17 M€ promise par le précédent gouvernement elle a été réduite à 12 M€.

Selon Philippe Grosvalet, Président du Conseil Départemental, une lourde menace pèse sur l'avenir. Car alors que "le port sort juste la tête de l’eau après cinq années difficiles" une autre décision du gouvernement va dans le mauvais ens, L'Etat va  prélever  4,9 M€ de dividendes sur les résultats financiers excédentaires du port, sur trois ans. Au lieu de les réinvestir. Le message est clair, Nantes-Saint-Nazaire n'est pas une priorité... 

Le Havre, Marseille et Dunkerque resteront sous le giron de l’État et une réflexion sera lancée sur la gouvernance des autres ports, avec les Régions concernées. 





reportage de notre rédaction 

 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus