• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Rezé. La maison d'édition Rouquemoute soufflera ses deux bougies au festival BD d'Angoulême

Maël Nonet, fondateur des éditions Rouquemoute / © éric guillaud
Maël Nonet, fondateur des éditions Rouquemoute / © éric guillaud

Lancer une maison d'édition aujourd'hui ne peut se faire sans la passion. C'est justement ce qui anime Maël Nonet depuis des années. En 2016, après avoir navigué dans la communication et le dessin de presse, il crée Rouquemoute, une maison d'édition qui préfère l'humour à la morosité. Rencontre...

Par Eric Guillaud

Ne vous imaginez pas un immeuble chic et central, Rouquemoute est installé à Rezé dans le quartier du 8 mai, un immeuble anodin, un espace de coworking au dernier étage, 80 mètres carrés à tout casser, quelques bureaux, des étagères et surtout beaucoup de cartons. L'édition nécessite un peu de place et permet très rarement de faire fortune.

Mais peu importe, ici, c'est bien la passion qui est le moteur de tout. Maël Nonet a créé la maison d'édition il y a maintenant deux ans alors qu'il était encore, pour des raisons professionnelles, installé sur Bordeaux.

"j'y avais développé une activité de communication avec Barberousse, activité que j'ai toujours. J'ai passé une année à vraiment développer la maison d'édition pour prendre le temps de convaincre les partenaires avec qui je voulais travailler, notamment le diffuseur Les Belles Lettres. Durant l'été 2017, ma conjointe, ma fille et moi-même avons réaménagé sur Nantes où je me sens beaucoup mieux. C'est dans cette ville que j'ai fait mes études, j'y ai mes réseaux et surtout je pense qu'il y a ici plus de synergie".

La bande dessinée, le dessin, Maël Nonet connaît bien. Il est tombé dedans quand il était petit. 

"Et puis, tout s'est fait naturellement. Au début j'étais très investi dans la presse associative notamment sur Nantes à l'époque où j'étais étudiant. Petit à petit, je me suis spécialisé dans la presse satirique, j'ai fondé le journal Zélium qui a existé pendant 5 ou 6 ans et dont j'ai été le président. Et puis, j'en ai eu assez du contexte associatif et des conflits internes entre ceux qui voulaient un journal militant et ceux qui, comme moi, voulaient rester sur la veine satirique. Du coup j'ai quitté le journal. Et j'ai glissé dans le monde de l'édition pur et dur."

 Ainsi naît Rouquemoute, une maison d'édition spécialisée BD et livres jeunesse dont la ligne éditoriale se résume en un mot : humour. "Rouquemoute, ça veut dire roux aviné en argot", précise Maël Nonet avec un sourire aux lèvres. Le premier volume d'Hiroshiman de Rifo et l'album Profond du dessinateur de presse Berth inaugurent le catalogue qui compte aujourd'hui 20 titres.
Une partie des livres édités par Rouquemoute / © éric guillaud
Une partie des livres édités par Rouquemoute / © éric guillaud
Rouquemoute, c'est aujourd'hui deux personnes à plein temps, Une petite dizaine d'auteurs, vingt livres, vingt-et-un si on compte Confessions d'un puceau de Dav Guedin actuellement en prévente sur Ulule.

"En deux ans, on a fait un véritable travail de fond pour développer un catalogue qui permet de donner à voir aux libraires, aux diffuseurs et aux lecteurs. Et depuis 1 an, on peut demander des aides à l'édition. Ainsi, les subventions des Pays de la Loire, de la DRAC et du CNL nous permettent d'accompagner le développement de la maison".

Avec une particularité. Un concept innovant. Tous les livres édités jusqu'ici par la maison d'édition l'ont été dans le cadre d'une campagne de financement participatif sur Ulule.

"Complètement innovant...", précise Maël, "Selon une journaliste de Livres Hebdo qui a fait des recherches l'été dernier pour un article sur Rouquemoute, il n'y aurait pas d'équivalent. Nous serions les seuls a avoir intégrer de façon systématique les préventes. Monter ces campagnes nous prend énormément de temps mais d'un point de vue développement et de financement, elles nous permettent de tenir le coup même en cas de galère sur un bouquin".

Un système avantageux pour l'éditeur mais aussi pour l'auteur qui en fin de campagne reçoit 20% du montant hors taxe collecté. Mieux qu'une avance, ce sont des droits sur les préventes.

Le dernier livre en date, Confessions d'un puceau de Dav Guedin, est actuellement en prévente sur Ulule avec un objectif initial d'ores et déjà dépassé. 55 livres prévendus sur les 50 visés. De quoi donner le sourire à Maël Nonet...
Rouquemoute vidéo
Du haut de ses deux printemps, Rouquemoute est une jeune maison d'édition mais qui compte déjà quelques belles réussites comme CONversations de Bernstein et Fabcaro, "de très loin la meilleure vente du catalogue, c'est le genre de bouquin qui fait du bien et permet de prendre des risques sur d'autres".

Dans le même esprit, Rouquemoute a un projet avec l'auteur Guillaume Bouzard qui pourrait sortir au plus tôt fin 2019, plus vraisemblablement en 2020, mais shut ! "Avec Fabcaro et Bouzard, on est en présence d'auteurs plus connus qui ne naviguent pas dans les mêmes chiffres de vente et qui apportent des retombées bénéfiques sur l'ensemble du catalogue".

Rouquemoute fêtera son anniversaire au Festival International de la Bande Dessinée qui se tient du 24 au 27 janvier à Angoulême, un rendez-vous incontournable pour la maison.

"Angoulême, c'est La Mecque de la bande dessinée. Ne pas y être, c'est ne pas exister. Pour nous, ce sera aussi l'occasion de fêter les deux ans de la maison d'édition avec pas mal d'auteurs On sera nombreux sur le stand, un stand deux fois plus grand que l'an passé grâce aux aides de la région. Ce sera enfin l'occasion de lancer de nouveaux projets autour d'une bonne bouteille de vin".

Et les projets, Rouquemoute n'en manque pas.

"Nous sommes invités par le festival Québec BD et le FBDM, festival BD de Montréal. On va essayer d'y emmener des auteurs, c'est l'occasion pour nous de s'implanter un peu plus au Québec. On a aussi le lancement des deux nouvelles collections, en BD et en livre jeunesse, la sortie de nouveaux livres bien sûr et d'autres projets encore, non officialisés, comme la recherche d'un nouveau local du côté du quartier de la création à Nantes, un local plus grand pour permettre le stockage des livres et envisager un lieu dédié à l'événementiel, style café-librairie, où on pourrait organiser des rencontres et vendre nos livres".

Propos recueillis par Eric Guillaud le 15 janvier 2019
Maël Nonet sera l'invité du journal de la mi-journée le 28 janvier sur France 3 Pays de la Loire. Le site de Rouquemoute ici.
 

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus

Les + Partagés