Saint Nazaire: deux drames de la solitude découverts dans deux quartiers différents de la ville

Ce sont les policiers qui ont découvert les corps des deux hommes dans deux appartements différents de la ville / © C.François France 3 Pays de la Loire
Ce sont les policiers qui ont découvert les corps des deux hommes dans deux appartements différents de la ville / © C.François France 3 Pays de la Loire

Les policiers ont retrouvé en début de semaine le corps de deux personnes âgées, à leur domicile à Saint Nazaire, bien après leur décès. L'une d'entre elles était certainement morte depuis plusieurs mois auparavant sans que personne, ni famille, ni voisins, ni organismes sociaux ne s'en inquiéte.

Par Vincent Calcagni

Le premier drame s’est déroulé à l'ouest de Saint Nazaire dans le quartier les Landettes. Ce sont des voisins qui ont alerté la police dans la soirée de lundi, inquiets de ne pas avoir vus le locataire d'un studio de leur immeuble depuis trois mois. Le courrier qui s'est accumulé dans la boite aux lettres les a également alerté.

Sur place, les policiers découvrent le cadre d'un homme "totalement momifié" selon le parquet de Saint Nazaire. L'homme, qui serait âgé de 67,ans, n'a, à ce jour, pas de famille connue. Il était suivi pour un cancer dont il avait arrêté le traitement.

Toujours selon le parquet de Saint Nazaire plusieurs dizaines de bouteilles d'alcool se trouvaient sur le sol au moment de la macabre découverte. Une autopsie est en cours à Nantes.

L'autre drame s'est déroulé dans le centre ville de Saint-Nazaire. Toujours en début de semaine, les policiers ont retrouvé dans la salle de bains de son domicile le corps en état de décomposition d’un homme âgé de 76 ans.

Il était vraisemblablement décédé depuis plusieurs semaines. C'est le propriétaire de l'appartement qui, cette fois ci,  a alerté les policiers devant l'abscence de contact avec son locataire.

Dans les deux affaires aucune trace suspecte n'a été trouvée sur les corps où à proximité.

Selon le commissariat de Saint Nazaire, de telles affaires sont malheureusement courantes.


 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus