8 mai 1945 : dans la région, des cérémonies à huis clos

Il y a 75 ans, l'Allemagne capitulait face aux forces alliées. Cette année, en raison de la crise sanitaire et du confinement, les commémorations, quand elles ont eu lieu, se sont déroulées en tout petit comité. 

À Saint-Nazaire, hommage à huis clos sur le front de mer
À Saint-Nazaire, hommage à huis clos sur le front de mer © Myriam N'Guénor
C'est un anniversaire pas comme les autres. Une commémoration qui passerait presque inaperçue.

Il y a 75 ans, les allemands signaient à Berlin l'acte de capitulation qui mettait fin à la seconde guerre mondiale sur le continent européen.

Chaque année, c'est en grande pompe que se déroulent les cérémonies du souvenir de la victoire des alliés. Mais, en ce mois de mai 2020, c'est un conflit d'un autre genre qui mobilise, quitte à estomper l'importance du 8 mai 1945 dans notre histoire commune.

"Nous sommes en guerre", selon les mots d'Emmanuel Macron. Contre le Covid. Alors, confinement oblige, de Saint-Nazaire à Paris en passant par Bouguenais, les cérémonies ont pris des allures de huis-clos.

Plusieurs édiles ont cependant envoyé un message d'hommage sur les réseaux sociaux à l'image de Johanna Rolland, la maire de Nantes.  
À Saint-Nazaire, le maire David Samzun et le sous-prefet, Michel Bergue, ont eux aussi procédé au traditionnel dépôt de gerbe.
 
Même si, à Saint-Nazaire, la date du 8 mai ne marque pas la libération de la ville ainsi que le rappelle ce reportage de France 3 Pays de la Loire.
 
La Poche de Saint-Nazaire









 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture seconde guerre mondiale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter