Parc éolien en mer de Saint-Nazaire : les travaux de raccordement électrique démarrent

Les travaux de raccordement électrique du parc éolien en mer au large de St Nazaire ont débuté. Ce projet, qui a vu le jour en 2013 avec une première phase de concertation, est le premier parc éolien en mer à être raccordé au réseau électrique français.
 

Le début des travaux raccordement au réseau électrique du parc éolien de Saint-Nazaire, 27 novembre 2019
Le début des travaux raccordement au réseau électrique du parc éolien de Saint-Nazaire, 27 novembre 2019 © France Televisions, Christophe Amouriaux
RTE s'est vu confier par l'Etat la maîtrise d’ouvrage et le financement du raccordement des énergies marines renouvelables au réseau électrique.

Les travaux de raccordement électrique débutent plage de la Courance à Saint-Nazaire avec le raccordement des câbles sous-marins aux câbles souterrains, appelé “jonction d’atterrage”.
Début des travaux de raccordement électrique du futur parc éolien à Saint-Nazaire, 27 novembre 2019
Début des travaux de raccordement électrique du futur parc éolien à Saint-Nazaire, 27 novembre 2019 © France Televisions - Christophe Amouriaux
Sera également mise en place une liaison sous-marine à 225 000 volts, de 33 km de long, depuis un poste électrique en mer jusqu’à la côte.

Une liaison souterraine de 27 kilomètres traversant cinq communes, Saint-Nazaire, Trignac, Montoir-de-Bretagne, Donges et Prinquiau, va être réalisée.

Un poste électrique à 225 000 volts va voir le jour à Prinquiau avec son raccordement au réseau électrique existant.

Ces travaux de raccordement se chiffrent à 285 millions d'euros, 15% environ du coût total du projet.
Le futur parce éolien en mer de Saint-Nazaire
Le futur parce éolien en mer de Saint-Nazaire © DR
 

80 éoliennes pour 480 mégawatts

Ce parc éolien en mer de 480 MW sera le premier en France. Il compte 80 machines installées à 12 km et 20 km des côtes, sur une surface globale de 78 km², à des profondeurs variant entre 12 et 25 m. La production prévue équivaut à couvrir l’équivalent de 20% de la consommation en électricité de la Loire-Atlantique. Les travaux à terre seront réalisés en 2020 avant les travaux en mer et une mise en service du parc au pritnemps 2022. Montant toal du projet : 2 milliards d'euros.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement société