Saint-Nazaire : dans les entrailles de la forme Joubert

La forme Joubert au port de Saint-Nazaire, octobre 2019 / © France Televisions
La forme Joubert au port de Saint-Nazaire, octobre 2019 / © France Televisions

Habituellement fermé au grand public, c'est un lieu emblématique de la construction navale à Saint-Nazaire. Quelques chanceux ont pu visiter la forme Joubert, sur le port.

Par FB avec Myriam N'Guenor

Ils sont une poignée de privilégiés à pouvoir accéder à la zone interdite, cet immense bassin de béton en plein cœur du port de Saint-Nazaire.

Derrière les grilles, les entrailles de l'une des plus grandes forme-écluse de la façade atlantique construite en 1932. La découverte de la forme Joubert débute par une plongée à 15 mètres sous terre.

"On se trouve au fond du puisard collecteur de la forme Joubert où étaient situées auparavant les pompes. Avec la modernisation, les pompes sont situées dorénavant dans un puisard qui est au fond de la forme", explique Nicolas Gabard, technicien du Port Nantes-Saint-Nazaire, "aujourd'hui on a des canalisations qui ont été conservées, modifiées, et qui aboutissent sur des vannes papillon qui permettent d'isoler la Loire du système de pompage".

Des pompes qui aujourd'hui peuvent assécher en 12 heures un bassin qui contient 273 000 mètres cubes d'eau. La forme écluse Joubert, longue de 350 mètres et large de 50 mètres, permet aux gros navires d'accéder au bassin du port. Une fois vidé, l'ouvrage est un lieu d'échouage pour bateau en construction ou en réparation. Y descendre est exceptionnel.

"C'est encore plus grandiose de l'intérieur que de l'extérieur", explique un visiteur, habitant de Saint-Nazaire depuis 45 ans.

Richesse d'un patrimoine industriel qui séduit de plus en plus le grand public... Toutes les visites des installations du port de Nantes Saint-Nazaire ont affiché complet.

Visiter des lieux habituellement fermés au grand public, c'est ce que permettent les journées régionales de la visite d'entreprises. Pour cette 4ème édition, le port de Nantes Saint-Nazaire proposait de découvrir certaines de ces installations.
 

Sur le même sujet

Les + Lus