Saint-Nazaire : le sous-marin Espadon rouvre son écoutille au public

Le sous-marin Espadon qui accueille 80 000 à 90 000 visiteurs chaque année à Saint-Nazaire, va rouvrir ce week-end au public après plusieurs mois de restauration. L'inauguration de l'Espadon restauré s'est tenue ce mercredi 7 juillet. Ce projet patrimonial est soutenu par France 3 Pays de la Loire.
Sous-marin L'espadon restauré
Sous-marin L'espadon restauré © Maelwenn Leduc

Le sous-marin, un objet de musée de 70 mètres de long à restaurer

L'Espadon est arrivé le 23 août 1986 à Saint-Nazaire. Destiné à être transformé en lieu de visite, il fait partie des collections de l'Ecomusée et a accueilli près de 2 700 000 visiteurs depuis 1987. Ce sous-marin construit au Havre a été mis en service en 1960 et fait partie de la classe des Narval. 

Depuis son arrivée à Saint-Nazaire, le sous-marin l'Espadon a été nettoyé et restauré à plusieurs reprises mais, là, il avait bien besoin d'un décrassage. Au fil des années, des dépôts se sont accumulés et depuis 30 ans, la corrosion de la coque avec l'air marin et les moisisssures commençaient à dégrader le sous-marin. Il y avait des fuites sur la coque et il était recouvert de fientes d'oiseaux. Il aura fallu 45 litres de savon noir, 36 goupillons de vaisselle, 35 pinceaux plats, 108 brosses à dents, 70 kilos de chiffons blancs, 254 éponges... aux personnes mobilisées pour nettoyer à la main chaque boulon, chaque tuyau du sol au plafond et restaurer le sous-marin. Une dizaine de restaurateurs agréés musée de France ont fait ce travail minutieux de restauration des métaux, bois, cuirs et plastiques, cela contraste avec ce bâtiment militaire brut. Les travailleurs des Chantiers de l'Esclain se sont occupés du carénage. Ils ont découpé et resoudé des morceaux de coques notamment à la base du massif du sous-marin.

La base du massif en cours de restauration avec les travailleurs des Chantiers de l'Esclain
La base du massif en cours de restauration avec les travailleurs des Chantiers de l'Esclain © Sandrine Quéméneur - FTV

 

Au total, une dizaine d'entreprises a pris part à la restauration et à la mise en œuvre du nouveau parcours de visite. L'Espadon a enfin retrouvé sa couleur noire originelle.

Tiphaine Yvon, Responsable du pôle patrimoine à Saint-Nazaire Tourisme, était l'invitée d'Ensemble c'est mieux pour raconter l'histoire du sous-marin, sa restauration :

durée de la vidéo: 04 min 56
Le sous-marin L'Espadon ©FTV

 

Une équipée polaire

Le visiteur déambule désormais sur les quais de l'écluse avant de descendre sur le ponton au pied du sous-marin. Ce nouveau parcours permet de mieux comprendre le contexte et l'histoire du sous-marin. En effet, l'Espadon fut le premier sous-marin français à franchir le cercle polaire et à naviguer sous la banquise en mai 1964 avec un autre Narval, le Marsouin. Avant de pénétrer dans le sous-marin, le public a l'occasion de voir des images d'archives et notamment des images inédites tournées par le commandant au moment de la mission banquise. Pour la Marine nationale, cette mission devait permettre de tester le matériel, les réactions des hommes à bord et d'assurer une présence française au nord de l'Islande en pleine guerre froide. Basé à Lorient, l'Espadon a participé durant 25 ans de service actif à de nombreuses missions, il servait de protection d'escadres navales, pour des missions de renseignements et de surveillance et bien entendu pour la dissuasion. Il n'a jamais lancé de torpilles de combat. Il a été conçu pour opérer le plus longtemps possible sous l'eau, il avait une une autonomie de 5 jours avant de devoir remonter en surface.

 

Une visite accessible même aux claustrophobes

Equipé d'un audioguide, le visiteur reçoit des informations sur la mission et le sous-marin au fil de sa déambulation. L'audioguide est proposé en 7 langues différentes. A l'intérieur, des installations sonores rythment les espaces de vie : salles des torpilles, les logements, salles de commandes, salles de moteurs. On comprend mieux comment 65 hommes sous-mariniers vivaient et travaillaient.

L'unique douche de l'Espadon restaurée avec nettoyage et préservation des traces d'usage
L'unique douche de l'Espadon restaurée avec nettoyage et préservation des traces d'usage © Sandrine Quéméneur - FTV

 

Deux récits en audioguide sont proposés, un pour les plus grands qui partent en mission vers la banquise avec Marc, reporter venu immortaliser l'expédition pour la Marine Nationale et un pour les plus jeunes avec Jean Le Bidou, le plus jeune membre de l'équipage qui propose une visite à hauteur d'enfants. Un peu plus de 60 visiteurs pourront accéder au sous-marin à travers ce parcours rénové. Le musée a tout prévu pour le respect des gestes barrières. Et nouveauté ! pour les les personnes à mobilité réduite, les non-voyants ou encore les claustrophobes, le musée propose de découvrir le sous-marin grâce à un dispositif visuel et auditif. Les personnes peuvent interagir avec leurs proches qui sont en visite et partager leurs impressions. 

 

Infos pratiques

Le musée rouvre ses portes à partir du samedi 10 juillet. Pour réserver votre embarquement, toutes les informations sont sur le site internet. Vous pouvez en profiter pour coupler votre visite avec l'une des nombreuses visites proposées par l'office de tourisme de Saint-Nazaire et pourquoi pas prendre de la hauteur en accédant au toit de l’écluse fortifiée. Visite audioguidée de 40 mn. Réservation conseillée. Tarifs : 11 € (adulte), 5,50 € (4-17 ans), 9 € (réduit). Tél. 0228540640

Et si vous avez l'âme joueuse, France 3 Pays de la Loire et Saint-Nazaire Tourisme vous propose de tenter votre chance pour remporter un week-end à Saint-Nazaire avec hôtel, dîner au restaurant et visite de l'Espadon ! Participez dès maintenant.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature littoral aménagement du territoire environnement armée société sécurité partenariats événements sorties et loisirs