• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Saint-Nazaire : le méthanier brise-glace “Christophe de Margerie” livre sa cargaison

Le méthanier brise-glace russe "Christophe de Margerie" à quai à Montoir de Bretagne / © Christophe François / France 3
Le méthanier brise-glace russe "Christophe de Margerie" à quai à Montoir de Bretagne / © Christophe François / France 3

Ils ont fait leur apparition dans l'estuaire de la Loire depuis le début de l'année : les méthaniers brise-glaces russes viennent désormais régulièrement à Montoir de Bretagne sur le site du terminal méthanier, livrer du Gaz Naturel Liquéfié à - 160°C.

Par Fabienne Even avec Christophe François

Il est l'un des tout derniers méthaniers construits, taillés pour affronter les glaces de Sibérie et acheminer du Gaz Naturel Liquéfié en provenance de la péninsule Yamal en Russie vers l'Europe. Le "Christophe de Margerie", du nom de l’ex PDG Total, décédé accidentellement sur l'aéroport de Moscou, est arrivé au terminal méthanier de Montoir, son terminus, ce mardi 17 avril.

Long de 300 mètres, il transporte 167 000 m3 de GNL, qu’il va transborder vers un méthanier classique.

"Ce brise-glace avec une motorisation spéciale et une puissance spécifique ne lui permet pas de traverser l’Atlantique. Il n’est pas dimensionné. Il va donc chercher un port dans lequel il peut transborder sa cargaison de gaz dans un autre navire qui ira plus loin",  explique Bruno Michel, directeur du terminal méthanier Elengy de Montoir-de-Bretagne.

Un Hub logistique​


Pour développer son offre de service, le terminal de Montoir a réalisé d'importants investissements pour accueillir ces méthaniers, comme des crocs d'amarrage résistant à 150 tonnes chacun ou des bras de chargement qui permettent la délicate opération de transfert du GNL.

Outre le transbordement de bateau à bateau, le terminal propose du transport de gaz en camion, de l'expédition en réseau enterré vers toute l'Europe et du stockage.

"Nous sommes une étape logistique dans le chemin des bateaux", 

explique Martin Jahan de Lestang, directeur général Elengy.

Le contrat signé en 2015 entre Elengy et le producteur de gaz Novatek, prévoit la livraison d'un million de tonne de GNL par an, pendant 23 ans. 14 cargaisons seront livrées chaque année par les méthaniers brise-glaces de Yamal au terminal de Montoir-de-Bretagne.

► Voir le reportage de Christophe François et Frédéric Grunchec

Interlocuteurs : Bruno Michel, directeur du terminal méthanier Elengy de Montoir-de-Bretagne et Martin Jahan de Lestang, directeur général Elengy.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus