STX Saint-Nazaire : Fincantieri accepterait une participation minoritaire dans la reprise du chantier

L'Etat français a demandé des garanties au repreneur Fincantieri. / © LOIC VENANCE / AFP
L'Etat français a demandé des garanties au repreneur Fincantieri. / © LOIC VENANCE / AFP

Le groupe italien de reconstruction navale Fincantieri accepterait finalement d'être minoritaire dans la reprise du chantier naval STX de Saint-Nazaire, comme le demande le gouvernement français, selon le journal italien "La Stampa".

Par Cécilia Sanchez

Le bras de fer entre l'Etat français et le repreneur italien Fincantieri serait-il en passe de se terminer ? Selon le quotidien italien "La Stampa", le géant du paquebot accepterait de ne pas être majoritaire pour la reprise du chantier STX à Saint-Nazaire.

Une offre initiale à 66%

Il avait soumis une demande de reprise à hauteur de 66% du sud-coréen STX. Mais l'Etat français, actionnaire à 33%, s'y oppose, et a plutôt suggéré une alliance avec un autre actionnaire italien. Mais on redoute, à Saint-Nazaire, la concurrence interne.

Selon "La Stampa", Fincantieri respecterait la volonté du gouvernement français et prendrait une participation de 45% à 49%.

Sur le même sujet

ITW Roch Brancour, vice-président de la région, en charge des transports

Près de chez vous

Les + Lus