• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

The bridge : Gabart et Joyon creusent l’écart avec leurs concurrents

© Yann Riou / MACIF
© Yann Riou / MACIF

En tête de course, François Gabart et Francis Joyon se livrent un duel qui rend la course palpitante. Jusqu’à cette nuit, c’était Francis Joyon qui menait la danse. Mais désormais, c’est François Gabart qui a pris le commandement cette transat, de peu. 

Par Thierry bercault - éditing Claude Bouchet

Au dernier classement à 8h45, 1,7 milles séparaient les deux skippers. En revanche, les deux autres engagés sont de plus en plus distancés. Thomas Coville est à 63,6 milles du premier et Yves Le Blévec à 128,2 milles.

© Capture web
© Capture web

En tout cas, les quatre ultimes ont enfin touché du vent et progressent presque à la vitesse du Queen Mary 2 qui poursuit sa route toute droite loin devant. 22 nœuds pour le bateau de François Gabart contre 24 milles au paquebot de la Cunard. Mais cette journée s’annonce cruciale pour la suite des événements car si tous ont choisi une route au nord pour rejoindre New York, certains réfléchissent déjà à la manière d’arriver en évitant les glaces.

Cest le cas de François Gabart qui réfléchit à infléchir sa route un peu vers le Sud.

Francis Joyon, lui, fait une route plus directe. Hier, il semblait plutôt satisfait de son bateau, de sa voile d’avant polyvalente et de son équipage . "On s’en tire plutôt pas mal dans le petit temps, à vue de Macif, un bateau de la toute dernière génération".

Et d’ajouter

"Nous allons terminer cette course probablement très fatigués."


Même constat pour  Thomas Coville qui vient de déclarer il y a tout juste 2 heures : « Cette nuit, on a fait pas mal de manœuvres, et c’est un luxe d’être en équipage dans ces moments-là. »

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus