VIDÉO. Pont de Saint-Nazaire : le coût d'entretien d'un pont hors-normes

Le Pont de Saint-Nazaire fête ses 40 ans en 2015 (Loire Atlantique). / © Flickr / CC by fotof
Le Pont de Saint-Nazaire fête ses 40 ans en 2015 (Loire Atlantique). / © Flickr / CC by fotof

180 ouvriers ont travaillé d'arrache pied à sa construction de ce pont hors normes qui a coûté 261 millions de francs à l'époque. 40 ans après son ouverture, le pont de Saint-Nazaire est surveillé de très près et nécessite régulièrement des travaux d'entretien.

Par Myriam N'Guenor, avec Olivier Couvreur

Un pont aux mensurations hors normes construit en un peu plus de 3 ans... Le Pont de Saint-Nazaire, c'était à l'époque de sa construction, le chantier des superlatifs. 180 ouvriers ont travaillé d'arrache pied à sa construction. Il a coûté 261 millions de francs (40 millions d'euros).

Et 40 ans après son ouverture il nécessite régulièrement des travaux d'entretien. Un tel ouvrage doit en effet être surveillé de très près et c'est le département qui finance en grande partie.

>> Voir le reportage de  Myriam N'Guenor et Christophe François :
Pont de Saint-Nazaire : le coût d'entretien d'un pont hors-normes

Les embruns et le vent agressent des bétons qui ont 40 ans"


Le pont de Saint-Nazaire, c'est le plus long pont de France. Un pont qui totalise 5000 tonnes d'armatures de métal et d'acier et qui a nécessité près de 73 000 mètres cube de béton. Un pont qui, surtout, vieillit dans un environnement hostile...

"Les embruns, le vent... Les bétons de ce pont ont 40 ans donc on les surveille de près et on met en oeuvre des réparations ponctuelle ou des enveloppes de nouveau béton pour les protéger de ces agressions", explique Stéphane Faivre, Directeur Infrastructure Conseil départemental

Le département de Loire-Atlantique devenu seul propriétaire de l'ouvrage en 92 met régulièrement la main à la poche pour son entretien. 20 millions d'euros ont ainsi été nécessaires pour le renforcement des poutres du viaduc sud achevé l'an dernier.

"Il faut l'entretenir régulièrement. C'est un coût d'entretient annuel de 2 millions d'euros", précise Philippe Grosvalet, Président du Conseil départemental. "Et il faut en plus apporter des interventions lourdes. Entre 2008 et 2017, ce seront environs 65 millions d'euros qui seront investis en plus sur des travaux lourds pour le consolider et le rendre durable pour le long terme".

Le Pont de Saint-Nazaire a encore de longues années de vie devant lui. Aujourd'hui ,tout autre franchissement de la Loire en aval de Nantes est totalement exclu...

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus