Treillières. Après 18 ans de querelles, la fontaine de Saint-Symphorien est enfin accessible

Dix-huit ans d'attente mais cette fois, c'est la bonne. Ce 22 août, le propriétaire a lâché du lest et autorisé le public à se rendre sur le site dédié au saint patron de la ville.

Par Raphaëlle Besançon

Une fontaine, une petite grotte et, il y a encore quelques années, une statue de Saint-Symphorien - tombée dans l'eau depuis, elle se serait dissoute- et un lavoir. Ce site fait partie de l'histoire de Treillières et de nombreux habitants aimeraient pouvoir venir visiter ce lieu d'histoire et de légende. 
 / ©
/ ©
"On raconte, se rappelle le maire, que lors d'une procession jusqu'à la fontaine, en 1976, pendant la grande sécheresse, l'orage a éclaté. Le miracle de Saint-Symphorien s'était de nouveau produit." 

Seulement voilà. Légende, croyance ou curiosité ont dû patienter près de 20 ans. Comme le site se trouve à proximité d'un terrain privé, les propriétaires successifs en ont interdit l'accès pour protéger leur intimité. La ville a laissé faire, même si la fontaine en elle-même se situe sur un terrain public.
 / ©
/ ©
Une association s'est montée pour protester: Treillières au fil du temps. Et, après 18 ans d'attente, le propriétaire actuel s'est résolu à céder du terrain. Ce 22 août, jour de la Saint-Symphorien, il a permis au public de se rendre sur les lieux.

L'accès n'est cependant pas total. Le propriétaire a établi des horaires et des dates de visites précis. Prochain rendez-vous, le 19 et 20 septembre, de 9 heures à 19 heures, pour les journées du patrimoine.

Un reportage de Christophe Amouriaux et Frédéric Grunchec:

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus