• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Triathlon Audencia La Baule 2015 : 3 questions à Hervé Delaunay, successeur de Luc Chatellier dans l'organisation

A gauche, Hervé Delaunay succède à Luc Chatellier qui a présidé à l'organisation des 27 premières éditions du Triathlon Audencia La Baulle / © Audencia
A gauche, Hervé Delaunay succède à Luc Chatellier qui a présidé à l'organisation des 27 premières éditions du Triathlon Audencia La Baulle / © Audencia

En 2014, le dernier Triathlon Audencia-La Baule de Luc Chatellier, son créateur, fut une réussite. Il a organisé les 27 premières éditions de cet événement sportif et populaire. Son successeur, Hervé Delaunay, reprend une machine fort bien rodée.

Par Claude Bouchet

Pourquoi avoir choisi de succéder à Luc Chatellier dans l’organisation du Triathlon Audencia-La Baule ?


En réalité le choix était presque évident pour moi au regard de mon parcours professionnel dans le milieu de l’EPS et du triathlon. J’ai croisé Luc pour la première fois lors du mon deuxième triathlon à Nantes en septembre 1986 et lors de l’édition 2012, alors directeur sportif des Sables Vendée, j’ai oeuvré
pour amener des athlètes élites de niveau international sur la course poursuite. Des liens forts se sont alors tissés avec Luc. Ensuite, il m’a présenté le projet et j’ai tout de suite été séduit par le challenge et la nouvelle aventure professionnelle. J’ai aussi pensé que tout mon investissement autour du triathlon depuis toutes ces années me donnait aussi une certaine légitimité pour ce poste à responsabilité... la boucle était bouclée en quelque sorte ! Et puis poursuivre le projet d’une organisation comme le triathlon Audencia-LaBaule créée par Luc est une vraie fierté, j’ai un immense respect pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il est !

Pouvez-vous nous parler un peu plus de vous et de votre expérience ?​


C’est un exercice difficile car en général je n’aime pas trop parler de moi. Pour faire court, je suis un passionné de sport et j’ai construit toute ma carrière professionnelle autour de cela. J’ai toujours vécu avec cette idée d’entreprendre, de faire les choses à fond avec le souci du détail. J’étais comme ça gamin, dans ma pratique sportive, dans ma vie de professeur d’EPS et dans mes engagements dans de multiples activités. Pour revenir à mon expérience en lien avec le triathlon, je pense avoir tout effectué dans ce milieu en presque 30 ans ! En effet, j’ai effectué mon premier triathlon en 1986, j’ai été conseiller technique régional, entraîneur triathlon de la région des Pays de La Loire, directeur sportif de l’équipe élite des Sables pendant
9 ans et aujourd’hui organisateur...

Que souhaitez-vous transmettre aux étudiants à travers ce projet ?


D’abord la passion, l’envie et une certaine rigueur dans toutes les entreprises autour de cette magnifique manifestation sportive ! C’est l’occasion, et une opportunité extraordinaire, de développer un certain nombre de compétences et de se lancer dans le grand bain de l’événementiel. Le projet de réalisation pour l’équipe étudiante doit aussi, et avant tout, être guidée par cette volonté de donner du plaisir aux gens qui vont participer à cette grande fête du triathlon. Faire en sorte que le temps d’un week-end, tout soit fait pour que ces souvenirs restent ancrés. Je crois très sincèrement que c’est aussi l’occasion de transmettre des vraies valeurs humaines, de partage, d’écoute, de cohésion de groupe. Ce projet pédagogique autour de cette organisation offre cela et c’est pourquoi je dis aux étudiants qu’il y aura un avant et un après triathlon Audencia-La Baule. Tout le monde en sortira différent !


A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus