• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : le lac de Maine interdit de baignade pour cause de cyanobactéries

Le Lac de Maine interdit à la baignade jusqu'à nouvel ordre. / © PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/MAXPPP
Le Lac de Maine interdit à la baignade jusqu'à nouvel ordre. / © PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST/MAXPPP

Depuis samedi 6 juillet, Le lac de Maine à Angers est interdit à la baignade baignade pour cause de cyanobactéries. La décision a été prise par la métropole et elle court jusqu'à nouvel ordre.

Par Céline Dupeyrat

La faute aux fortes chaleurs, les eaux du lac de Maine à Angers sont infectées de cyanobactéries. Ces algues bleues prolifèrent lors des épisodes caniculaires. Elles peuvent avoir de graves conséquences sur la santé de l'homme mais aussi des animaux.
 
 

L'algue bleue-verte


Les cyanobactéries, également connues sous le nom d'algues bleues, sont des micro-organismes de couleur bleue-verte présentes dans le monde entier. Elles contaminent le plus souvent des eaux calmes et riches en nutriments comme les lacs, les étangs, les rivières, durant l'été, explique l'Organisation mondiale de la santé (OMS)


Certaines cyanobactéries peuvent intoxiquer les humains  mais elles n'affectent pas toutes l'organisme de la même façon. Certaines produisent des hépatotoxines, qui touchent le foie, d'autres des neurotoxines, qui impactent le système nerveux, ou encore des alcaloïdes toxiques, qui causent des symptômes gastro-intestinaux ou des maladies rénales.
 

Une contamination par contact ou absorption de l'eau

La contamination se fait par consommation de l'eau ou en s'y baignant, par contact avec la peau. 

"Les effets les plus graves et les plus fréquents sur la santé sont dus à la consommation d'eau contenant des toxines ou à l'ingestion d'eau lors d'activités récréatives", précise l'OMS. Les symptômes sont très divers : irritation cutanée, crampes d'estomac, vomissements, nausée, diarrhée, fièvre, angine, céphalées, douleurs musculaires et articulaires, vésicules autour de la bouche, atteinte hépatique.

Les personnes qui nagent dans des eaux contaminées peuvent également avoir des réactions allergiques telles que l'asthme. Les enfants sont plus à risque que les adultes, notamment parce qu'ils boivent davantage d'eau quand ils se baignent. Selon les symptômes, les personnes infectées doivent subir des soins intensifs en milieu hospitalier. À ce jour, aucun cas d'intoxication humaine dû à ces micro-organismes n'a été recensé en France.

Les cyanobactéries peuvent-elles être mortelles?


Oui mais le nombre de décès identifiés est marginal. "Il n'y a pas de chiffres fiables en ce qui concerne le nombre de personnes touchées dans le monde et les seuls décès humains dus à des toxines cyanobactériennes, qui sont documentés et étayés par des preuves scientifiques, ont été causés par l'exposition durant une dialyse (eau contaminée insuffisamment traitée)", précise l'OMS.

Lorsqu'il y a forte prolifération de cyanobactéries dans l'eau, elles forment des fleurs d'eau, aussi appelées "blooms". Ces fleurs d'eau peuvent ressembler à une soupe au brocoli, à une purée de pois ou à un déversement de peinture (écume). Elles sont souvent vertes ou turquoise. Ces fleurs d'eau représentent un danger particulier pour la santé de l'homme du fait du contact important avec les toxines.
Le plan d'eau de Grézillé avait, lui aussi, été fermé à la baignade à cause des cyanobactéries. / © France Télévisions-Fabienne Even
Le plan d'eau de Grézillé avait, lui aussi, été fermé à la baignade à cause des cyanobactéries. / © France Télévisions-Fabienne Even


De manière générale, mieux vaut éviter de se baigner dans les eaux peu profondes et stagnantes qui comporteraient un dépôt d’algues abondant ou de la mousse, et privilégier les zones prévues pour piquer une tête sans risque.


Quelques conseils avant de se baigner


Il est consqeillé de se baigner uniquement dans des zones prévues à cet effet et régulièrement contrôlées par l’agence régionale de santé. Pour les propriétaires d'animaux il est recommandé de ne pas laisser les animaux boire ou se baigner, en particulier dans des eaux stagnantes, de tenir les chiens en laisse en bord de rivière, de ne pas consommer l'eau ou les poissons qui y sont péchés et d'éviter pour les personnes le contact avec l'eau des rivières. De plus, lors d’activités nautiques (canoë, kayak…), il convient de faire preuve de vigilance : mieux vaut ne pas se baigner ou aborder à des endroits présentant des concentrations d’algues, et prendre une bonne douche en cas d’immersion accidentelle.

Pour rappel, huit chiens sont morts et quatre autres ont été intoxiqués en août 2017 après s'être baignés dans la Loire


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus