• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers : le père d'Isabelle Prime “Heureux comme tout”

Le père d'Isabelle Prime, l'otage française qui était retenue au Yémen depuis février 2015, Jean-Noël Prime, s'est déclaré vendredi "heureux comme tout" après l'annonce de la libération de sa fille.

Par Claude Bouchet avec AFP

"Je suis heureux comme tout, elle est en bonne santé mais je n'ai pas d'autre précision",

a déclaré M. Prime par téléphone. "J'attends des nouvelles du Quai d'Orsay", a-t-il ajouté, précisant qu'il avait appris la nouvelle jeudi vers 23H00, soit un peu moins de deux heures avant l'annonce de l'Élysée. Âgée de 30 ans, originaire d'Angers, Isabelle Prime est attendue en France dans la journée.
"D'après ce qu'ils m'ont dit il faudrait que je parte assez rapidement" vers Paris, a indiqué M. Prime. "Pour l'instant je suis vraiment dans
un flou terrible"
, a-t-il ajouté.

"Notre compatriote Isabelle Prime a été libérée cette nuit", a annoncé un communiqué de la présidence française dans la nuit. "Elle était retenue
en otage au Yémen depuis le 24 février 2015." "La France a déployé tous ses efforts pour parvenir à ce dénouement heureux"
,
poursuit le texte. "Elle rejoindra notre pays dans les heures qui viennent", selon le texte qui n'a pas donné plus de précisions sur le lieu et l'heure d'arrivée.

Le président François Hollande "exprime toute sa gratitude à tous ceux qui ont oeuvré à cette solution, et notamment au Sultan Qaboos Ibn Saïd, Sultan d'Oman".

La dernière libération d'un otage français remonte à celle de Serge Lazarevic en décembre 2014, alors que le quinquagénaire franco-serbe était détenu depuis trois ans par le groupe Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans le nord du Mali. Il était alors présenté comme le dernier otage français.

Isabelle Prime originaire de Chateaubriant en Loire-Atlantique, était arrivée en 2013 au Yémen Elle travaillait pour la société Ayala Consulting, dont le siège social se trouve en Floride, aux Etats-Unis, spécialisée dans la conception de programmes de protection sociale.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus