Cet article date de plus de 3 ans

Angers : un pavillon abandonné est devenu un refuge pour des familles roms

A Saint-Barthélemy-d'Anjou c’est une nouvelle réquisition. Un bâtiment vide appartenant à la ville est désormais occupé par des familles roms.
Nouveau squat à Angers
Nouveau squat à Angers © France3 Pays de la Loire
Pour ne pas retourner dans la rue avec des enfants en bas âge, ces familles ont pris possession depuis deux mois d'un bâtiment appartenant à la ville.
Ce pavillon des années 1970 est abandonné, c'est un logement précaire mais pas insalubre, il y a de l’eau et de l’électricité.
Une pétition circule sur la question des réquisitions dans l'agglomération. 
La mairie, propriétaire du bâtiment, entend faire valoir ses droits et veut les expulser.
C'est le vingtième squat réquisitionné en 9 ans dans l'agglomération.

►Notre reportage



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms société