• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Angers SCO : toujours invaincu face à Nice (1-1)

le 29/08/2015, 4e journée du Championnat de France de Football de Ligue 1, Angers SCO recevait OGC Nice au Stade Jean Bouin, Camara (Angers) et Jeremy Pied (Nice) / © Eddy Lemaistre / Maxppp
le 29/08/2015, 4e journée du Championnat de France de Football de Ligue 1, Angers SCO recevait OGC Nice au Stade Jean Bouin, Camara (Angers) et Jeremy Pied (Nice) / © Eddy Lemaistre / Maxppp

Angers n'a toujours pas perdu en Ligue 1 après 4 journées, mais le SCO a dû concéder le nul (1-1) contre Nice, samedi, dans son stade Jean-Bouin, comme contre Nantes il y a quinze jours (0-0)

Par Christophe Turgis

Ce point pris, bonifié par les deux victoires déjà engrangées par les promus à Montpellier et Ajaccio, leur permet tout de même de pointer à la quatrième place provisoire de Ligue 1 alors que les Azuréens sont confortablement lovés dans le milieu de tableau, 10e avec 5 points.
Angers peut nourrir quelques regrets après ce match car les Blanc et Noir avaient ouvert le score sur un coup-franc directe de leur milieu de terrain Thomas Mangani à la 24e minute. À cet instant du match, les Angevins étaient seuls leaders provisoires de Ligue 1.

Mais la deuxième période a été beaucoup plus difficile pour les hommes de Stéphane Moulin, avec des Niçois revenu autrement plus déterminés sur la pelouse dès le début de la seconde période.

Après plusieurs occasions par Alassane Pléa (51e, 52e), les Aiglons ont finis par être récompensés, Valère Germain, oublié par la défense angevine, marquant de la tête sur un coup franc d'Hatem Ben Arfa (1-1, 56e). Le SCO a ensuite souffert physiquement, abandonnant de plus en plus la balle aux Niçois, puisqu'ils ont eu plus de 65% de possession au final.

Très bon, Germain faillit même forcer la décision sur une frappe des 20 mètres mais Ludovic Butelle se détendit de tout son long, pour dévier en corner (82e). Mais Angers a réussi à sauver l'essentiel avec ce point qui va lui offrir une trêve internationale en toute tranquillité, avant de défier deux autres concurrents pour le maintien au retour : Lorient au Moustoir, puis la réception de Troyes.

AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus