• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

A Doué-la-Fontaine, le girafon Esmeralda voit le jour alors que Notre-Dame de Paris s'embrase

Esmeralda, girafon du Bioparc de Doué-la-Fontaine née le 15 avril 2019 alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait / © DR Bioparc Doué-la-Fontaine
Esmeralda, girafon du Bioparc de Doué-la-Fontaine née le 15 avril 2019 alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait / © DR Bioparc Doué-la-Fontaine

Le Bioparc de Doué-la Fontaine, en Maine-et-Loire, accueille un nouveau girafon. C'est la troisème naissance de girafe en l'espace de deux mois au sein du parc animalier.

Par Fabienne Béranger

La nouvelle pensionnaire du Bioparc est née lundi soir alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait.

Il s'agit d'une femelle que le parc animalier a tout naturellement choisi d'appeler Esmeralda... quoique un mâle aurait tout aussi bien pu s'appeler Quasimodo.

"Grande et élégante, cette nouvelle petite girafe a été nommée Esméralda, en hommage à Notre-Dame de Paris, cet emblème du patrimoine architectural français qui prenait feu au moment de sa naissance", écrit le Bioparc dans un communiqué.

"La corpulence du girafon a rendu cette nouvelle mise bas longue et compliquée. Après 3h de travail et l'absence de progression dans l'expulsion, l'équipe du Bioparc a dû prendre la décision d'intervenir pour accompagner la sortie du petit, en tirant, au moment des contractions, sur les pattes antérieures qui commençaient à apparaître", explique-t-on au parc animalier, "seulement quelques minutes d'assistance ont suffi avant que Lazia donne naissance lundi soir, vers 18h50, à son girafon".

Le 19 février naissait Dello, suivi, le 31 mars dernier, d'Omar. Esmeralda, la "petite" dernière, mesure déjà 2 mètres, dépassant même Omar, son aîné de 15 jours.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus