A Doué-la-Fontaine, le girafon Esmeralda voit le jour alors que Notre-Dame de Paris s'embrase

Le Bioparc de Doué-la Fontaine, en Maine-et-Loire, accueille un nouveau girafon. C'est la troisème naissance de girafe en l'espace de deux mois au sein du parc animalier.
Esmeralda, girafon du Bioparc de Doué-la-Fontaine née le 15 avril 2019 alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait
Esmeralda, girafon du Bioparc de Doué-la-Fontaine née le 15 avril 2019 alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait © DR Bioparc Doué-la-Fontaine
La nouvelle pensionnaire du Bioparc est née lundi soir alors que Notre-Dame de Paris s'embrasait.

Il s'agit d'une femelle que le parc animalier a tout naturellement choisi d'appeler Esmeralda... quoique un mâle aurait tout aussi bien pu s'appeler Quasimodo.

"Grande et élégante, cette nouvelle petite girafe a été nommée Esméralda, en hommage à Notre-Dame de Paris, cet emblème du patrimoine architectural français qui prenait feu au moment de sa naissance", écrit le Bioparc dans un communiqué.

"La corpulence du girafon a rendu cette nouvelle mise bas longue et compliquée. Après 3h de travail et l'absence de progression dans l'expulsion, l'équipe du Bioparc a dû prendre la décision d'intervenir pour accompagner la sortie du petit, en tirant, au moment des contractions, sur les pattes antérieures qui commençaient à apparaître", explique-t-on au parc animalier, "seulement quelques minutes d'assistance ont suffi avant que Lazia donne naissance lundi soir, vers 18h50, à son girafon".

Le 19 février naissait Dello, suivi, le 31 mars dernier, d'Omar. Esmeralda, la "petite" dernière, mesure déjà 2 mètres, dépassant même Omar, son aîné de 15 jours.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux sorties et loisirs