La cloche Gabrielle va bientôt rejoindre Aliénor, Richard et Pétronille à l'abbaye de Fontevraud dans le Maine-et-Loire

Publié le

Elle s'appelle Gabrielle. C'est la 4e cloche fabriquée dans les ateliers de l'entreprise Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles, dans le sud Manche, pour l'abbaye royale de Fontevraud, dans le Maine-et-Loire. Gabrielle, dont le décor est signé de l'artiste Paul Cox, devrait être installée à Fontevraud dans les prochains jours.

La cloche laisse entendre sa première note. Après 6 mois de travail le peintre Paul Cox peut enfin contempler son œuvre d'art.

"C'est très très émouvant, il y a des sortes de maladresses qui sont exacerbées par la fonte mais ce n'est pas pour me déplaire", explique l'artiste.

J'ai hâte de la voir bien nettoyée pour prendre des décisions de finition après".

Cette cloche est une première pour l'artiste mais la quatrième d'une longue série destinée à l'abbaye royale de Fontevraud. Elle se nomme Gabrielle, en hommage à Marie-Madeleine Gabrielle de Rochechouart, nommée en 1670, "abbesse générale de Fontevraud", et permettra de remettre un peu de musique au sein de l'édifice.

Depuis la Révolution française, plus aucune cloche n'y avait raisonné.

Un son touchant

"Une cloche, c'est un instrument de musique. Ça veut dire que la forme de ce moule va donner la note, explique Paul Bergamo, directeur de la fonderie Cornille-Havard. Je dis toujours on peut aimer ou ne pas aimer le son des cloches mais on est rarement indifférent".

Plus la cloche est grosse plus on va être sur un son grave qui va vraiment venir nous toucher au plus profond

Paul Bergamo

Directeur de la fonderie Cornille-Havard

Un monstre d'un peu plus d'une tonne aux allures avant-gardistes, et même si l'abbaye située en Maine-et-Loire a été fondée en 1101 le projet sonne comme une évidence.

"Fontevraud c'est un monument millénaire, c'est plus de 1 000 ans d'histoire, raconte Emmanuel Morin, directeur artistique de l'abbaye royale de Fontevraud, mais aujourd'hui le découvrir c'est être ancré en 2023. Donc porter un projet patrimonial à l'habit de Fontevraud, ça ne pouvait se faire qu'avec un artiste contemporain"

"Le projet de créer 6 nouvelles cloches pour reconstituer la sonnerie de l’Abbaye est né en 2019, peut-on lire sur le site de l'Abbaye de Fontevraud, cette aventure inédite qui mêle respect et audace, création et patrimoine, constitue à ce jour, la deuxième plus importante commande artistique après Notre Dame de Paris.

Les cloches Aliénor, Richard et Pétronille sont déjà installées et seront rejointes dans quelques jours par Gabrielle. Celle-ci est arrivée ce lundi à Fontevraud.

Comme les trois cloches précédentes, Gabrielle sera installée dans les jardins de l’Abbaye, et sonnera une fois par heure.

Quand les six cloches seront livrées, à raison d'une par an, avant Pâques, elles pourraient être réinstallées dans le beffroi de l’Abbaye. Mais il faudra pour cela faire des travaux, car le beffroi ne peut pas accueillir en l’état ces six cloches, beaucoup trop lourdes !

(Esther Abitbol avec Fabienne Béranger)

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité