Ma vie d'instit' : Une BD d'Emy Bill qui sonne l'heure de la récré

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud .

Bêtises en tout genre, gros mots à la chaine, enfilade de perles, situations cocasses... Nos chères têtes blondes ont un certain talent pour nous faire rire. En première ligne, l'institutrice et autrice angevine Emy Bill n'en perd pas une miette et nous raconte tout ça et bien plus encore dans une série de bande dessinée...

S'ennuyer ? Jamais. Émilie Billaud aka Emy Bill est professeur des écoles depuis une bonne quinzaine d'années et depuis dix ans à l'école Saint-Pierre à Angers. Elle aime son métier et n'en changerait pour rien au monde.

"J'aime le contact avec les enfants et j'aime surtout les aider à grandir, les accompagner et voir leur évolution sur une année"

Mais lorsque la sonnerie retentit, Emy Bill commence son deuxième métier, là-aussi un métier-passion, autrice de bande dessinée. Tout a commencé il y a une dizaine d'années en arrivant à l'école Saint-Pierre : 

"j'ai commencé à collecter un certain nombre de perles que je publiais sous forme de textes sur ma page Facebook perso puis sous forme de petites bandes dessinées. Ça a attiré beaucoup d'enseignants qui se reconnaissaient dans ce que je dessinais, ça a été partagé, c'est devenu viral, de plus en plus de gens me suivaient sur les réseaux sociaux".

Et un éditeur finit par la repérer, lui propose de publier un premier album en 2019 avec le matériel déjà présent sur internet. Bingo, le livre est un succès, doit être réimprimé à de multiples reprises. Un deuxième tome s'impose, puis un troisième qui vient tout juste de paraître.

Pourquoi ce succès ? Pour Emy, ce succès vient certainement du fait qu'elle parvient à dédramatiser un peu le métier qui n'est pas toujours simple. 

"Je dessine toujours tout avec humour, je ne suis jamais dans la revendication, rien n'est noir dans mes histoires". 

Ses lecteurs ? Bien évidemment des professeurs des écoles comme elle mais aussi des enfants, beaucoup d'enfants, notamment ses élèves, même si, reconnaît-elle, ce troisième tome mérite peut-être un œil vigilant de la part des parents. 

"Pour ce nouvel album, j'ai fait appel à ma communauté qui m'a envoyé des perles. Du coup, je me suis permis de dessiner des choses un peu plus cash. Certaines paroles rapportées ici ne sont peut-être pas adaptées aux 7/8 ans, plutôt aux 12 ans et plus".

Mais toutes les bonnes choses ont une fin, Emy met un terme à la série avec ce troisième volet pour se consacrer à d'autres projets, notamment une bande dessinée de pure fiction cette fois qui se déroulera dans une salle des professeurs avec moultes anecdotes au programme, et un roman graphique un peu plus tard qui portera sur des problématiques beaucoup plus sérieuses comme le harcèlement scolaire.

Propos recueillis le 7 décembre 2022. Plus d'infos sur Emy Bill ici

Suivez toute l'actualité du neuvième art sur notre blog dédié BD ici

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité