• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Parcoursup : à l'université d'Angers, la plateforme ne fait pas l'unanimité

© PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST
© PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

Sans que le projet de loi ait été votée, la mesure a été adoptée et mise en place par le gouvernement. Depuis plusieurs semaines maintenant, les lycéens peuvent indiquer leur vœux sur le nouveau portail d'orientation universitaire Parcoursup. L'Université d'Angers ouvrait ses portes ce samedi.

Par Cathy Dogon

L'ordre de priorité sera fait en fonction du projet professionnel de l'étudiant et de son parcours initial


Comme le gouvernement Christian Robledo, président de l'Université d'Angers, ne parle pas de sélection mais d'ordre de priorité, concernant les nouvelles modalités de recrutement dans le supérieur. A l'occasion des portes ouvertes de l'Université d'Angers, son président a accepté de répondre à nos questions. 


Après les déboires d'APB à l'été 2017, l'Université d'Angers s'était vue contrainte "d'ouvrir les vannes de la filière psychologie" notamment. Pour la rentrée 2018/2019, cette filière pourrait aussi être la plus concurrentielle pour les étudiants. A la différence qu'ils ne passeront plus par APB, le portail d'orientation en ligne a été remis à plat. En passant, c'est toute une réforme de l'entrée à l'université qui a été pensée. 

10 vœux émis par les étudiants sans ordre de priorité 


A la différence de l'ancien système, les futurs étudiants sont restreints à 10 choix sur le portail en ligne. Ceux-ci ne sont pas classés par ordre de priorité - ce qui permet de prendre une décision éclairée, une fois toutes les réponses des établissements tombées. 

De leur côté, les universités recruteront désormais avec comme priorité l'insertion sur le marché du travail. Comme l'a dit Christian Robledo, les ambitions professionnelles passeront en premier plan. Le lycéen devra imaginer plus précisément la façon dont il veut se lancer dans la vie active.

La plateforme fait débat à l'Université d'Angers 


Pour certains réfractaires, cette réforme demandent un choix précipité à ces très jeunes adultes. Ils critiquent aussi une course, à tout prix, à la professionnalisation. 


L'Université d'Angers est reconnue pour ces techniques d'enseignement innovantes. Elle se situe dans le haut du panier des établissements avec un taux d'échec en licence particulièrement bas.

Christian Robledo avait répondu aux questions d'Olivier Rollot en novembre 2017. Plus d'information sur sa vision de l'enseignement ici

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus