• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Les Pays de la Loire touchés par le risque de pénurie de tests de dépistage contre le cancer colorectal

© MaxPPP
© MaxPPP

La région des Pays de la Loire fait partie des quatre régions en rupture de stock de tests de dépistage du cancer colorectal. Le renouvellement du marché de ce test est bloqué en justice car l'appel d'offre est contesté par certains fournisseurs.

Par Vincent Calcagni

Ce test concerne toutes les personnes à partir de 50 ans. L'assurance Maladie envoie à chacun un courrier demandant de se rendre chez son médecin généraliste. Suite à une série de questions le médecin propose à son patient ou non de réaliser le test.

Le cancer colorectal est le deuxiéme cancer le plus meurtrier en France. Ainsi chaque année ce sont 1000 personnes qui décèdent de ce type de cancer en Pays de la Loire. Mais dans neuf cas sur 10 il peut être guéri quand il est dépisté et pris en charge suffisamment tôt.

En 2018 prés de 283 cancers colorectaux ont été dépistés en Pays de la Loire selon des chiffres partiels du Centre de coordination de dépistage des cancers Pays de la Loire basé à Angers. 

Aujourd'hui notre stock régional est totalement épuisé. Nous ne pouvons plus dépanner les médecins généralistes. Au cas par cas certains cabinets peuvent encore avoir des tests mais nous ne pouvons plus en fournir aucun depuis mi avril.

explique le Dr Anne-Sophie Banaszuk médecin référent du Centre angevin qui coordonne les dépistages en région.

Le ralentissement du dépistage c'est une perte de chance pour les patients. Le dépistage de polypes bénins voire de cancers pris à temps permet de limiter les décès en temps normal.

On demande l'ouverture de commandes des nouveaux tests le plus rapidement possible. Car il faut au moins deux mois pour les fabriquer. Le temps qu'ils soient livrés chez les généralistes celà prendra encore jusqu'au mois de juillet ou d'août

La solution avancée par l'Assurance maladie de répartir les test d'autre régions vers les régions en manque lui semble irréalisable en pratique.

► Le reportage de notre rédaction :
 




 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus