• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Premiers plans d'Angers : un palmarès de 21 films primés

Clap de fin au festival Premiers Plans d'Angers / © Coralie Pilard
Clap de fin au festival Premiers Plans d'Angers / © Coralie Pilard

Le 31è festival Premiers Plans d'Angers vient de s'achever sur une cuvée plutôt satisfaisante.  21 films ont été récompensés dans les différentes catégories, longs-métrages européens, longs-métrages français, courts-métrages européens, entre autres. 

Par Evelyne Jousset

Clap de fin pour la 31e édition du festival Premiers plans. Le Grand Prix du Jury long métrages européens a été attribué à  " Comme si de rien n'était " de l'allemande Eva Tröbisch.
L'histoire est celle de Janne une femme moderne, éduquée, rationnelle, une femme qui réclame le droit d’être qui elle veut. Lors d'une réunion entre anciens camarades sa vie bascule. Mais elle va persister à faire semblant que tout va bien, refuser de se considérer comme une victime et de perdre le contrôle… jusqu’à quand ?

L'actrive principale de ce film, Aenne Schwarz, obtient le prix Mademoiselle Ladubay long métrages européens. 

Le trailer de ce film (allemand)

C'est le belge Antoine Russbach qui reçoit de Prix du  Public Jeanne Moreau Long Métrages Européens pour son film " Ceux qui travaillent " . 
Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu'il doit faire face à une situation de crise à bord d'un cargo, Frank, prend - seul et dans l'urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.
 
 
Et au moment où vient de disparaitre Michel Legrand, un prix qui sonne à nos oreilles de cinéphiles celui de la Création Musicale Longs Métrages Européens revient à Søs Gunver Ryberg pour  "Cutterhead"  de Rasmus Kloster Bro. 
C'est l'histoire Rie, jeune mère de famille, descend sous terre dans le métro de Copenhague, afin de réaliser le portrait d'hommes employés dans une tête de forage. Après un accident, elle reste prisonnière d'un sas de décompression aux côtés de Ivo, un croate et Bharan, d'Erythrée. 

Un film pour lequel Søs Gunver Ryberg a composé une musique énigmatique et envoutante. 

 

Pour découvrir tout le  palmarès clic ici 

Un festival qui ne dément pas ses objectifs et s'impose de plus en plus comme un passage obligé de la création cinématographique européenne. Avec plus de ​86 000 entrées, il voit chaque année s'accroitre, l'engouement du public pour un cinéma de création. 
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus