Premiers Plans d’Angers 2024. "Benoît Poelvoorde, c'est un gros farceur" souvenir d'un chauffeur du festival

Qui est mieux placé pour parler des comédiens et réalisateurs que les chauffeurs du festival ? Christian Gonnord occupe cette tâche depuis 12 ans comme bénévole. Il évoque des anecdotes vécues avec certaines stars invitées à Angers

"C'était en 2014, j'attendais Benoit Poelvoorde à la descente de son train, en gare d'Angers. Au bout de quelques minutes, le train repart pour Nantes, l'acteur n'a visiblement pas eu le temps de descendre. Son attachée de presse est catastrophée et ne sait  pas quoi faire ! C'est alors qu'on entend un rire tonitruant provenant de l'accueil et cette phrase "Ah, je vous ai bien eu !" Quel farceur celui-là !"

Des anecdotes comme celles-là, Christian Gonnord en a à revendre. Depuis 12 ans, il fait partie de l'équipe d'une vingtaine de chauffeurs de Premiers Plans, chargée de transporter les stars et les invités selon leurs besoins et les exigences des séances de projection, dans tous les lieux dédiés au festival ou de rencontres avec le public.

durée de la vidéo : 00h01mn53s
Premiers Plans. Christian Gonnord, chauffeur bénévole, raconte une anecdote de sa passagère Isabelle Huppert ©France Télévisions/C. Chastanet
À raison de 25 courses par festival, les souvenirs ne manquent pas et même si les trajets sont courts, d'un cinéma ou du théâtre jusqu'au centre de congrès, les acteurs ou réalisateurs se livrent assez facilement.

Il est arrivé à Christian de vivre des situations singulières comme ce jour où il attendait Laetitia Casta, la porte arrière de son véhicule ouverte. "Soudain, l'actrice décide se rendre au restaurant voisin à pied. Ce jour-là, j'ai pris mon plus beau râteau !" Le lendemain, elle se retrouve enfin dans la voiture en compagnie de producteurs dans une discussion ardue sur la construction des plans de tournage, Lætitia interrompt ses compagnons de voyage par un : "Vous savez ? À partir du moment où l'image est belle, que l'histoire me plait et que je ne m'emmerde pas, ça me suffit !"

durée de la vidéo : 00h02mn11s
Le comportement des acteurs et professionnels du cinéma à bord des véhicules du festival premiers plans par Christian, chauffeur bénévole. ©France Télévisions/C. Chastanet
D'autres bons souvenirs reviennent à la mémoire de Christian comme cette année où avec Costa Gavras et Claude Eric Poiroux, ils se retrouvent coincés dans des manifestations de gilets jaunes en plein centre-ville d'Angers. Qu'à cela ne tienne, le cinéaste, âge de 82 ans, embarque tout le monde dehors :"on va finir à pied !" et en profite pour échanger avec les manifestants, le temps de rejoindre le cinéma Pathé.

Christian garde des images émouvantes de ses brèves rencontres avec des monuments du cinéma comme "la touchante Jeanne Moreau" ou des comédiens de la plus jeune génération : "la joie de vivre de Romain Duris", "l'humour de Lambert Wilson" ou "la timidité extrême d'Hypolite Girardot"

Deux autres anecdotes surviennent tout à coup dans le discours de Christian, celles de moments drôles et particuliers vécus avec Bertrand Blier.

durée de la vidéo : 00h00mn58s
Christian Gonnord raconte deux anecdotes vécues avec le réalisateur Bertrand Blier ©France Télévisions/C. Chastanet

Les bénévoles ont de magnifiques souvenirs dans leur parcours, mais aussi des choses qui renvoient une image moins glamour des stars, comme lors de la venue de Carmen Maura, dont les exigences ont surpris et parfois agacées les équipes du festival.

L'exigence ne signifie pas toujours un comportement désagréable. Christian se souvient d'une Catherine Deneuve charmante et sympathique, mais à qui, il avait fallu prévoir deux chauffeurs et une voiture en permanence pour aller faire, ici, des achats dans un magasin bio, là, acheter des cigarettes ou aller faire sa visite quotidienne chez le coiffeur.

Christian Gonnord adore faire le chauffeur et s'interroge sur le fait qu'à 79 ans, il ait envie d'arrêter : "Je me laisse encore un peu de temps". Tant mieux, on aura d'autres souvenirs à écouter.

► À suivre la cérémonie de clôture et le palmarès de cette 36e édition à partir de 18 h 45 sur france.tv

► Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv