Premiers Plans d’Angers 2024. Documentaires, fictions, courts ou longs métrages, nos coups de cœur de cette 36e édition

Le festival Premiers Plans d’Angers fait la part belle aux premiers films venus de toute l’Europe et permet de découvrir les cinéastes de demain. Parmi les 70 films sélectionnés pour la compétition officielle, nous avons repéré cinq pépites qui pourraient bien enflammer les jurys et le public de cette 36ᵉ édition et bien au-delà du festival.

Qu'ils parlent d'amour ou de guerre, qu'ils soient longs ou courts, les films présentés au festival Premiers Plans sont la promesse d'une découverte de jeunes talents. Premiers Plans, c'est avant tout une vitrine exceptionnelle pour le jeune cinéma européen.

Dans la sélection officielle qui présente pas moins de 66 films dans six catégories, certaines œuvres, par leur diversité, leur engagement, promettent de marquer les esprits et de tracer la voie pour les cinéastes de demain.

Nos coups de cœur de la catégorie longs métrages

C'est la catégorie reine du festival, l'occasion pour ces jeunes cinéastes qu'ils soient Espagnols, Bulgares ou Allemands de présenter au public et aux professionnels leur premier film. Il est toujours difficile de faire un choix, mais dans cette sélection, trois films nous ont particulièrement touché.

  • "O Corno" de Jaione Camborda : 2023 - Espagne / Portugal / Belgique - 1 h 45

Interprétation : Janet Novás, Siobhan Fernandes, Carla Rivas, Daniela Hernán Marchán, María Lado, Julia Gómez

"O Corno" transporte le spectateur en 1971, dans la campagne galicienne de l’Espagne franquiste. María, une assistante aux accouchements, fuit son pays après avoir tenté d'aider une jeune femme. 

Le film, porté magnifiquement par le jeu de Janet Novas, met en avant la solidarité féminine et aborde des thèmes tels que la maternité et les défis des femmes dans une Espagne franquiste et rurale. L'actrice, avec brio et une présence étonnante, nous transporte avec elle dans sa course folle et sa quête de liberté. Le soin apporté par la jeune réalisatrice aux cadres donne encore plus de relief à cette histoire.

Jaione Camborda, la réalisatrice, est originaire de San Sebastián et basée en Galice. Elle a étudié à l'école de cinéma de Prague, la FAMU, et à l'université de Munich (HFF). Son premier film, "Arima " (2019) a gagné le prix de la meilleure réalisation dans la section Nouvelle Vagues du Festival du film européen de Séville. Elle a été sélectionnée pour participer à des résidences d'écriture à Toronto et San Sebastián pour "O Corno", "Une histoire de femmes" (2023), son deuxième long métrage de fiction. Il a remporté la prestigieuse Coquille d'or au Festival de San Sebastián.

Un film que l'on pourrait bien voir à l'affiche du prochain festival du cinéma espagnol de Nantes.

  • "Elaha" de Milena Aboyan : 2023 - Allemagne - 1h50

Interprétation : Derya Dilber, Derya Durmaz, Homa Faghiri, Emre Kubat, Bayan Layla

"Elaha" de Milena Aboyan, propose une réflexion profonde sur la tradition et l'indépendance. Le film suit le parcours d'Elaha, une jeune femme kurde de 22 ans, qui cherche à reconstruire son hymen pour préserver sa tradition avant le mariage. Malgré sa détermination, des doutes s'immiscent en elle. Pourquoi doit-elle paraître vierge, et pour qui ? 

C'est un film subtil dans lequel le personnage principal trouve sa voie. Elle n'est pas dans un rejet total de sa culture, mais dans un subtil mélange entre sa vie de jeune berlinoise moderne, indépendante et son respect de la famille et des traditions. C'est un film qui s'est approché avec beaucoup de pudeur de l'intimité de cette jeune femme. L'actrice Bayan Layla est hypnotisante et très juste. Son engagement dans des scènes parfois difficiles révèle une grande comédienne.

Nous avons rencontré la jeune comédienne à l'issue de la projection pour évoquer son personnage et son travail d'actrice.

durée de la vidéo : 00h02mn07s
Festival Premiers Plans 2024 - Interview de Bayan Layla, actrice principale du film "Elaha" de Milena Aboyan ©France Télévisions/C. Chastanet

Milena Aboyan, la réalisatrice, est née kurde yézidie en Arménie en 1992. En 2010, elle commence une formation en Allemagne sur quatre ans pour devenir actrice. Après avoir obtenu son diplôme, elle change de discipline et commence à se concentrer sur l'écriture. Elle travaille en tant qu'assistante dramaturgique pour une série de l'ARD. En 2015, elle étudie l'écriture de scénarios à la Filmakademie Baden-Württemberg et remporte le prix du scénario d'Emden en 2019. "Elaha" est son dernier film à la Filmakademie.

  • "Riverboom" documentaire de Claude Baechtold – 2023 – Suisse  1 h 39  

Interprétation :  Claude BaechtoldPaolo WoodsSerge Michel

En 2002, trois jeunes reporters montent dans une voiture à Kaboul pour un périple qui va changer leur vie à tout jamais.

Il y a Serge Michel, le journaliste du Figaro, travailleur acharné, Paolo, le photographe tête brulée et le narrateur Claude qui ne sait pas trop ce qu'il est allé faire dans cette galère. Ces trois pieds nickelés se lancent dans un road trip en Afghanistan. Et l'on prend la route avec eux avec beaucoup de délectation. C'est drôle, touchant, percutant.

Le film est construit essentiellement à partir d'images tournées à l'époque par Claude, apprenti vidéaste armé de sa petite caméra acheté dans un boui-boui du coin et de son appareil photo qui ressemble à "un rasoir électrique". Et ça fonctionne. La voix off de Claude nous accompagne sur ces routes d'Afghanistan, à la rencontre de ses habitants. Il nous raconte, à sa manière, les enjeux géopolitiques de cette période post attentats du 11 septembre. 

Notre pépite catégorie courts métrages français

  • "Bonnarien" d'Adiel Goliot 2023 – France – 21mn 

Interprétation Miremonde Fleuzin, Vanessa Champlain.

L’histoire de Bonnarien est celle de Mauricette qui travaille comme dockeuse au port de Dégrad des Cannes en Guyane. Le reste du temps, elle slame. Très complexée par son nom de famille imposé à son ancêtre lors de l'abolition de l'esclavage, elle se bat pour réussir une procédure de changement de nom. Il est temps de faire entendre à son entourage son nouveau patronyme.

Ce film aborde sous un angle très singulier des questions politiques et de représentation. Ce court métrage de 21 minutes s'illustre par son originalité et son engagement. 

Adiel Goliot, scénariste et réalisateur, est diplômé du Conservatoire Européen d'Écriture Audiovisuelle, il réalise ce court métrage, tourné en Guyane, en 2022. Il explore son propre rapport à l'identité et à la confiance en soi en cherchant à redéfinir ses propres codes du film musical.

Pendant l'écriture, il prend conscience de sa transidentité et suit son parcours du combattant médical et administratif pour être enfin lui-même. Champion de France de slam en 2020, demi-finaliste de la coupe du monde en 2021, il anime dorénavant des ateliers d'écriture et de slam en prisons et à l'éducation nationale. Il travaille actuellement sur un court métrage consacré à l'univers carcéral.

Le projet de "Bonnarien", publié aux éditions Covid, a été lu en 2021 à Premiers Plans. Il a remporté le Prix du public des lectures de scénarios de courts métrages et le Prix de la Fondation Visio qui lui a permis un préachat de France 2.

Notre sélection dans la catégorie courts métrages Films d'écoles européens

  • "El secuestro de la Novia" de Sophia Mocorrea 2023 – Allemagne – 30mn

Interprétation : Rai Todoroff, David Bruning, Anne Kulbatzki

Luisa est d'origine argentine, Fred est allemand. Le jour de leur mariage, l'équilibre de leur couple est mis à mal par le traditionnel "Enlèvement de la mariée".

Ce court métrage de 30 minutes, venu d'Allemagne, est une réflexion profonde sur les normes sociales. Ce film d’une très grande liberté est le reflet du questionnement autour du couple, de l'intimité et des traditions. 

► La soirée de remise des prix sera retransmise en direct samedi 27 janvier à partir de 18 h 45 sur france.tv

    ► Tous les films en compétitions, c'est ici

    ► Tout savoir sur Premiers Plans 2024

    ► Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv

    L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    choisir une région
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité