Procès du Madoff du Maine-et-Loire : le trader angevin condamné à deux ans de prison ferme

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu coupable Guillain Méjane âgé de 41 ans des faits d'escroquerie qui lui étaient reprochés. Il a escroqué des dizaines d'investisseurs et a détourné plus d'un million et demi d'euros pour son train de vie personnel.

Ce jeudi 28 mars, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Guillain Méjane à 5 ans de prison dont trois avec sursis pour des faits "d'escroquerie, fourniture illégale de services d'investissement et blanchiment de fraude fiscale "

A lire aussi Procès du Madoff du Maine-et-Loire : 3 ans de prison ferme et 100 000 euros d'amende requis

Le père de Guillain Méjane a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour des faits de blanchiment des sommes issues de l’escroquerie qu’il a reçues sur son compte.

Condamné mais pas derrière les barreaux

Le séducteur en diable, qui a réponse à tout, tel que décrit par ses victimes, est resté mutique à l’annonce de sa peine.

Mais Guillan Méjane n’ira pas derrière les barreaux.

Sa peine sera aménagée compte tenu notamment de son handicap.

Pour l'avocat de Guillain Méjane "c'est d'abord un sentiment de soulagement évident parce que c'est une procédure qui a été particulièrement longue et éprouvante,notamment en raison de la dimension médiatique qui l'a beaucoup affecté" explique Maitre Pierre-Henri Baert.

Un sentiment de soulagement et aussi une certaine satisfaction d'avoir pu s'exprimer, même si ça a pu être compliqué. Pendant ces trois semaines d'audience, on lui a donné l'occasion de s'expliquer sur les comportements qu'il avait pu avoir.

Me Pierre-Henri Baert

avocat de Guillain Méjane

Le tribunal souligne le « cynisme » de Guillain Méjane, qui a bien mis en œuvre une pyramide de Ponzi.

Cette escroquerie à grande échelle qui lui a valu le surnom de "Madoff du Maine et Loire".

Des victimes pas vraiment soulagées

Au total Guillain Méjane a fait perdre 10 millions d’euros à une cinquantaine de victimes.

Parmi celles-ci Catherine Dedieu Lugat. Elle a perdu 25 000 euros dans cette escroquerie.

Elle s'avoue "partagée" par ce verdict.

"La condamnation était nécessaire" précise Catherine Dedieu Lugat.

Je pense qu'il faut mettre une personne comme Guylain Méjane hors d'état de nuire. Cela dit, j'ai l'impression que ça ne va pas durer longtemps. Je m'attendais à une peine quand même un petit peu plus sévère en ce qui le concerne

Catherine Dedieu Lugat

victime de Guillain Méjane

Le tribunal reconnaît le préjudice financier et moral des victimes.

Même il estime néanmoins qu’elles ont commis une négligence fautive, en ne s’interrogeant pas suffisamment sur leur investissement.

Pas de montant précis des indemnisations

Impossible ce soir de savoir de quel montant précisément elles seront indemnisées. Ce sera en fonction des moyens de Guillain Méjane.

Ce dernier se voit confisqué par justice sa maison dans le Maine et Loire ainsi qu’une somme de 250 000 euros issue de la vente d’une voiture de luxe.

Guillain Méjane a désormais 10 jours pour faire appel.

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv