Saïd Chabane : un homme d'affaires et dirigeant d'un club de foot

Saïd Chabane (Président d'Angers SCO) / © MaxPPP
Saïd Chabane (Président d'Angers SCO) / © MaxPPP

Saïd Chabane, le président du SCO d'Angers a été mis en examen mercredi 05 février pour agressions sexuelles aggravées. Quel est le parcours de cet homme et comment est-il perçu ?

Par Jean-Marc Lalier

L'homme fort du SCO, qu'il a ramené en Ligue 1 en 2015, est un homme plutôt discret dans les médias, il est perçu comme un homme "craint, voire intimidant".
Saïd Chabane, a donc réveillé ce club, mais c’est aussi un homme d’affaire aguerri.

Né à Alger, Saïd Chabane est arrivé en France à 23 ans pour continuer ses études. Polytechnicien, il a une solide formation pour se lancer dans la gestion d'entreprise.
Fils d'avocat d'origine kabyle, il s’est installé en Sarthe et a commencé sa carrière d’industriel en 1997, en créant l'entreprise Cosnelle, spécialisée dans le négoce de charcuterie.
Cette florissante entreprise agroalimentaire (800 salariés et 100 millions d’euros de chiffre d’affaires) est dirigée de main de maître, ses employés l’ont surnommé "Mayonnaise", pour sa propension à monter dans les tours, selon le journal Jeune Afrique.
Souvent présenté comme rigoureux et austère, l'entrepreneur est aussi visiblement capable d'accès soudains de colère.
 
Saïd Chabane (Président d'Angers SCO), Angers, le 16/02/2019, stade Raymond-Kopa, ligue 1, Angers SCO-Nice / © MaxPPP
Saïd Chabane (Président d'Angers SCO), Angers, le 16/02/2019, stade Raymond-Kopa, ligue 1, Angers SCO-Nice / © MaxPPP


En parallèle, il se lance dans le foot avec son arrivée au SCO en 2011.
Il connaît peu le monde du football mais, il apprend vite : structure, réforme, recrute et engage des travaux important dans le stade.

Quatre ans plus tard en 2015, c’est une première consécration : son club remonte en Ligue 1 après 21 ans d'absence dans l'élite.
Celui qui se décrit comme un "austère qui se marre" est aussi dépeint par le procureur de la République d’Angers, Eric Bouillard auprès de l'AFP : "Il s'agit de quelqu'un qui est réputé sévère et qui est craint, voire intimidant".

À 55 ans, ce Franco-Algérien détient aujourd’hui 93 % du capital du SCO, quatre ans après en avoir pris le contrôle.
Neuf ans après son arrivée au club Angers-SCO, il est aujourd'hui régulièrement loué pour son jeu, sa gestion saine, ses bons résultats sportifs.

Cette année, lors des célèbres trophées France Football, le Président Saïd Chabane a d'ailleurs été désigné « meilleurs dirigeant de l'année» 

►Le reportage de la rédaction :
 
Saïd Chabane Angers SCO


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus