Un chauffard percute trois personnes devant une boite de nuit à Angers

Scène de panique, vers 5h30 ce vendredi matin, devant le Mid’Star, quai Felix Faure à Angers. Un chauffard a percuté un groupe de fêtards qui était devant la discothèque. Trois personnes sont blessées. Un homme de 26 ans a été interpellé, puis placé en garde à vue.

"Ça aurait pu être beaucoup plus grave", tels sont les mots d’Eric Bouillard, le procureur de la République d’Angers. La scène se passe tôt ce vendredi matin devant la boite de nuit, le Mid’Star.

Un jeune homme percute avec sa voiture trois personnes, qui sont devant l’établissement de nuit.

Selon le procureur, le chauffard aurait eu une altercation avec des clients à l’intérieur de la discothèque, un peu plus tôt dans la soirée. Il craint une nouvelle altercation et décide de quitter les lieux.

Au volant de sa voiture, il fait une manœuvre brusque, sans le vouloir, et percute les trois personnes. Deux femmes et un homme. Toutes sont blessées et transportées au CHU d’Angers.

L’une des victimes doit être opérée aux jambes. 

Sous l'emprise de l'alcool, de stupéfiants et sans permis 

Le chauffard prend la fuite, avec à son bord deux passagers. Arrivé à son domicile, il demande à sa mère d’appeler la gendarmerie pour se rendre. Les militaires viennent l’interpeller. Il est placé en garde à vue au commissariat d’Angers. Ces deux passagers sont entendus comme témoins.

"L’homme de 26 ans était sous l’emprise de l’alcool, positif aux stupéfiants, sous le coup d’une suspension de permis et il a fait un délit de fuite. Il ne devait pas conduire", résume Eric Bouillard. Le jeune homme pourrait être déféré devant un juge pendant le week-end.

Une enquête est ouverte pour blessures involontaires avec des circonstances aggravantes.

Elodie Soulard avec Fabienne Even 

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux et sur france.tv 

 

 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité