Législatives 2024 : à Cholet, le maintien surprise de Gilles Bourdouleix bouscule l'entre-deux tours

Il a attendu l'heure limite pour déposer sa candidature. Après avoir annoncé son retrait, Gilles Bourdouleix, le candidat soutenu par le RN s'est finalement maintenu au second tour. Pour éviter une triangulaire sur la 5e circonscription du Maine-et-Loire, la candidate du Nouveau Front Populaire a annoncé qu'elle ferait retirer ses bulletins de vote et ses professions de foi.

C'est le coup de théâtre de cet entre-deux tours. Dans la 5e circonscription du Maine-et-Loire, Gilles Bourdouleic, le candidat soutenu par le RN se présente bien au second tour des élections législatives. Il a attendu les toutes dernières minutes pour faire enregistrer sa candidature par la préfecture.

Lundi, Gilles Boudouleix annonce son retrait...

Lundi, pourtant, Gilles Bourdouleix avait indiqué se retirer, par le biais d'un SMS envoyé à un journaliste de Ouest France.

"Écœuré par une campagne électorale nauséabonde qui insulte la démocratie et nos concitoyens, j’ai décidé de rentrer chez moi. Il n’y aura pas d’autres commentaires, sinon les recours concernant les illégalités commises par un candidat", écrivait-il. "Je suis clair et ne ferai plus de commentaire", confirmait-il dans un second message.

Cette annonce avait poussé la candidate du Nouveau Front Populaire, France Moreau, à maintenir sa candidature alors qu'elle était arrivée en troisième position au premier tour, avec 21,3% des suffrages exprimés. Mardi, dans la soirée, France Moreau a annoncé qu'elle ferait retirer ses bulletins de vote et ses professions de foi, appelant à ne donner "aucune voix au RN et à son candidat dans la circonscription."

Mardi, son matériel électoral sort de chez l'imprimeur

Au premier tour, Gilles Bourdouleix était arrivé en seconde position, avec 30,5% des voix, derrière Denis Masseglia, le député Renaissance sortant, qui avait rassemblé 33,7% des suffrages exprimés.

Sur les réseaux sociaux, le candidat soutenu par le RN a expliqué son revirement de la sorte : "Répondant à l'appel de nombreux soutiens après l'annonce de mon retrait et face aux alliances contre-nature qui se nouent, je maintiens ma candidature !"

Quelques heures auparavant, un de ses adjoints avait été aperçu chez l'imprimeur en train de charger les affiches, tracts et bulletins de vote dans le coffre de sa voiture, citent nos confrères de Ouest France, comme un signe évident que le maire de Cholet n'avait jamais envisagé de se retirer.

Une triangulaire... avec deux bulletins de vote

Malgré son inscription en préfecture, le retrait des bulletins de vote de France Moreau (NFP) au profit de Denis Masseglia laisse donc la place à un duel entre le candidat de Renaissance et Gilles Bourdouleix, soutenu par le RN. Sur le papier, il y aura bien une triangulaire dans la 5e circonscription du Maine-et-Loire, une situation qui aurait profité à l'extrême-droite. C'était sans compter le retrait effectif de la candidate de gauche : dans les bureaux dimanche, il n'y aura que deux bulletins de vote.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité