VIDEO. Coronavirus - La Séguinière : privée de carnaval de Cholet, une fanfare relève le défi en mode confiné

Publié le Mis à jour le

Ils devaient se produire au carnaval de Cholet annulé pour cause de crise sanitaire. Les musiciens d'une fanfare ont continué à répéter chacun chez soi et ont réalisé un clip vidéo en mode confiné avec 30 participants.

Un musicien dans son garage, un autre dans son salon, un autre encore dans sa chambre. Les 30 membres de la fanfare "Musique La Séguinière 49" n'ont pas voulu se priver du plaisir de jouer ensemble, même confinés chacun chez soi. Ils devaient participer au carnaval de Cholet prévu à partir du 18 avril. Les organisateurs l'ont annulé. Alors, ils ont décidé d'enregistrer tous ensemble un clip vidéo à distance d'un morceau original. Ils devaient le jouer pour la première fois pour le carnaval. Le clip s'intitule "Cuzco".
 
Concert de la fanfare Musique La Séguinière 49 en mode confiné ©Musique La Séguinière 49


Chacun avec son téléphone portable

"On a tout fait au téléphone portable". Thibaud Gantois est le chef d'orchestre du groupe. "On avait pu commencer à répéter ensemble et surtout on avait pu faire un enregistrement avant le début du confinement." Parmi les plus âgés, certains n'ont pas réussi à jongler entre leur instrument, leur téléphone et les écouteurs pour avoir la bande-son dans les oreilles. Mais sur les 36 musiciens au total, 30 ont quand même pu jouer le jeu. "Quand on a vu ce qu'avait fait l'Orchestre national de France, on s'est dit : on y va." Les musiciens de l'Orchestre national avaient joué fin mars le Boléro de Ravel chacun chez soi.
 

VIDEO. Coronavirus : les musiciens de l'Orchestre national de France jouent le Boléro de Ravel depuis chez eux

"On a cherché comment on pouvait renouer" avec le public, raconte Michel Orier, directeur de la musique et de la création de Radio France, après la diffusion en ligne, lundi 30 mars, d'une vidéo montrant les musiciens de l'Orchestre national de France jouant le Boléro de Ravel depuis leurs domiciles respectifs.

Un batteur sort ses ustensiles de cuisine

Nicolas Poupet, l'un des batteurs du groupe, s'est retrouvé confiné sans son intrument. Il a quand même voulu participer à l'aventure en piochant dans sa batterie de cuisine. On le voit par exemple jouer avec des couvercles de casseroles. "Ce qui est difficile, c'est d'être tous au même tempo et au même diapason." Thibaud Gantois, le chef d'orchestre, n'en revient toujours pas de la performance. "Grâce à l'enregistrement de référence, chaque musicien a pu se caler parfaitement. Il faut d'ailleurs rendre hommage au travail de Ludovic Audusseau, le trompettiste-mixeur-monteur du clip." Il a mis en fond l'enregistrement de répétition en plus des sons de téléphone "afin de donner de l'ampleur". Ce montage lui a demandé une trentaine d'heures. "Et tout le monde est amateur !" tient à préciser le chef.

Apporter du baume au cœur

"Apporter du baume au cœur aux gens et surtout soutenir tous les professionnels à pied d’œuvre pour palier au mieux à la crise actuelle". Pour tous les musiciens, dont cetains travaillent dans la santé, l'objectif était de se faire plaisir et de faire plaisir à un maximum de personnes dans ces temps de confinement. Une initiative qui devrait aussi réchauffer le coeur des organisateurs du carnaval de Cholet. Le défilé de nuit devait clore l'édition de cette année ce samedi 25 avril. Après l'annonce de l'annulation de l'édition 2020, le mois de février avait été évoqué pour l'édition 2021. "Aucune date n'est arrêtée pour l'instant" nous a précisé Jean-Michel Jeanneteau, le président de l'association organisatrice.