Coronavirus : confiné sur son caillou, l'île d'Yeu, Clément Bertrand nous envoie son nouvel album par-delà l'océan

Comment un artiste peut-il faire pour sortir un album en plein Covid-19 ? Tout était prêt et soudain...mais les chansons de Clément Bertrand ont aussi leur rôle à jouer dans ces moments étranges de la vie. Entre l'envie de les partager et la réserve à parler de soi, Secondes Tigre.

 
 

Clément Bertrand et l'océan atlantique tout autour de l'ile d'Yeu. Doublement confiné, de par l'insularité et le Covid19, l'artiste sort un nouvel album, comme on jette une bouteille à la mer
Clément Bertrand et l'océan atlantique tout autour de l'ile d'Yeu. Doublement confiné, de par l'insularité et le Covid19, l'artiste sort un nouvel album, comme on jette une bouteille à la mer © Pierrick Duigou - tous droits réservés -
Secondes Tigre, c'est le titre du nouvel album de Clément Bertrand.  Dans les explications au sujet du titre, retenons cette citation d'Henri Michaux, choisie par l'artiste : ''Seigneur tigre, c'est un coup de trompette en tout son être quand il aperçoit la proie, c'est un sport, une chasse, une aventure, une escalade, un destin, une libération, un feu, une lumière. Cravaché par la faim, il saute. Qui ose comparer ses secondes à celles-là ? Qui en toute sa vie eut seulement dix secondes tigre ? '' 

Ces Secondes Tigre de la vie se retrouvent dans les chansons de Clément Bertrand, à chaque mot, à chaque rime, à chaque clin d'oeil artistique. Comme si l'on pouvait concentrer ces moments intenses de notre existence, l'auteur-compositeur-interprète parvient, à sa façon, à les transcrire en quelques lignes, en quelques notes. Des notes richement étayées par les claviers, les samples et autres boîtes à rythme de Matthieu Lesenechal et le violoncelle de Chloé Girodon.

Ajoutez à cela la poésie de l'auteur et Secondes Tigre vous emmène en voyage vers la vie, vers ce qu'elle a de dur et de beau, d'éphémère et d'irremplaçable. On y devine bien sûr aussi des morceaux de vie autobiographiques, le contraire serait impossible tant les tableaux sont esquissés de l'intérieur. 
Secondes Tigre, nouvel album de Clément Bertrand, chez Hé Ouais Mec Productions et distribué par Modulor
Secondes Tigre, nouvel album de Clément Bertrand, chez Hé Ouais Mec Productions et distribué par Modulor © Pierrick Guidou


Une promo en pleine pandémie?

Que ce soit clair : l'album Secondes Tigre était là avant le virus, bien au chaud, calé dans les starting blocks pour le 24 avril.

Alors, on fait comment, quand on y a mis tant de travail, tant d'amour, tant de talents ? Comment fait-on quand un nouveau spectacle a été créé et que des dates de premières sont réservées, à l'île d'Yeu et à Paris ?

Comment fait-on quand l'esprit est absorbé par les urgences sanitaires, les copains intermittents qui voient leurs dates et leur statut partir dans les nuages, les amis qui sont dans la mouise, tout simplement ?

Cet album, j'en suis fier et heureux - Clément Bertrand

''J'ai bien du mal en cette période étrange à mettre ma gueule en avant dans ce foutu métier d'image, dit Clément Bertrand, et j'ai l'impression que l'heure est plus au silence pour repenser le collectif. Mais cet album est là, j'en suis fier et heureux. Alors tâchons de lui donner les échos qu'il mérite. Qu'il puisse arriver aux oreilles des gens, et toucher, puisque c'est pour ça que je fais des chansons et ce boulot.'' 

Clément Bertrand, confiné chez lui, à l'île d'Yeu, durant la période destinée au départ à lancer son nouvel album
Clément Bertrand, confiné chez lui, à l'île d'Yeu, durant la période destinée au départ à lancer son nouvel album © Chloé Girodon - droits réservés -
 

C'est quoi une promo ?

Une promo est un ensemble d'actes, de signes, d'images, de rendez-vous media destinés à être le support d'un album et allumer la petite étincelle qui fait qu'on peut découvrir la nouvelle oeuvre de l'artiste et l'acheter, ou d'aller le voir en concert.

Et là, tout était prêt. Clément Bertrand s'était entouré de compétences, chacun(e) a son poste avait mouillé la chemise pour la sortie de cet album et ce spectacle...


C'est une bouteille à la mer

Reste l'inconnu. Une fois la bouteille jetée à la mer, difficile de savoir qui la trouvera, l'ouvrira, la lira, la partagera. Mais la bouteille vogue et fait sa route. En 300 exemplaires pour les radios, on la retrouve aussi sur les plateformes numériques, et en clips sur internet. 

Même si deux clips restent encore à tourner en mai, ils seront peut-être déplacés à l'été ou l'automne, ou peut-être tout simplement annulés faute de moyen, la production n'ayant pas des ressources inépuisables.

 

Au cul de cette bouteille millésimée 2020, le nom du vigneron : Clément Bertrand

''Et ce disque dont je suis si fier, dans lequel moi et toute l'équipe avons mis le plus joli de nous, sur lequel une petite production a misé les quelques ronds qu'elle avait, est un peu mon drame intime dans cette crise ou tout s'arrête. Mon petit drame au milieu des drames immenses des autres...''
Le prochain single, intitulé ''Varechs'', sortira le 24 avril, date de sortie de l'album Secondes Tigre
Le prochain single, intitulé ''Varechs'', sortira le 24 avril, date de sortie de l'album Secondes Tigre © Pierrick Guidou

L'album, réalisé par Johan Guidou et arrangé par Matthieu Lesénéchal, sort à échelle nationale le 24 avril (version physique et numérique). Il est produit par Hé Ouais Mec Productions et distribué par Modulor. Deux singles sont déjà sortis sur les plateformes numériques (Deezer, Spotify, ...).

Le prochain single ''Varechs'' sort le 24 avril, jour de sortie de l'album.  

Pour découvrir ou redécouvrir Clément Bertrand, rendez-vous sur ses pages Facebook ou Instagram.  

Pour ceux qui ont envie de découvrir les dix chansons de ce nouvel album, il reste à guetter la réouverture de tous les bons disquaires, ou passer sa commande sur le site de la production ainsi que sur les plateformes numériques.

Dans ces temps confinés où le temps change d'échelle, l'album Secondes Tigre s'offre comme une belle opportunité de voyage immobile, renouvelée à chaque écoute. Un remède à l'uniformité. 
 
 
 
 
  
 
 
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture société coronavirus - confinement : envie d'évasion musique