Incendie dans la forêt du Pugle, dans le Maine-et-Loire : 1 240 hectares brûlés, le feu est en passe d'être fixé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Juliette Poirier, avec Maïna Sicard-Cras

Dans la forêt de Pugle à Baugé-en-Anjou dans le Maine-et-Loire, le feu est enfin circonscrit mais pas encore entièrement maîtrisé. Toutes les personnes évacuées pourront être relogées en fin de semaine.

L'incendie de la forêt de Pugle à Baugé-en -Anjou est un feu sournois. Il peut repartir à n'importe quel moment, et le vent a beaucoup compliqué la tâche des sapeurs pompiers à pied-œuvre depuis le début de la semaine. Mais à la mi-journée ce mercredi, le feu était encerclé. 

D'après nos dernières informations, si le feu a pris aussi vite c'est aussi parce que la forêt de Pugle est une forêt déjà en partie exploitée, avec une présence de stocks de bois.

Depuis le début de l'intervention, il y a eu 11 largages dont 7 ce mercredi matin du bombardier d'eau Dash. Cet avion de la sécurité civile, plus gros qu'un Canadair est venue en renfort dès hier.

Triste constat ce mercredi matin: 1 240 hectares sont déjà partis en fumée. Et près de 600 hectares étaient encore menacés.

Pour Florence Dabin, la présidente du département du Maine-et-Loire, présente sur les lieux ce mercredi a c'est un "drame historique".

Au total 337 pompiers sont mobilisés pour combattre les flammes. La moitié d'entre eux a été hébergée sur place.

Parmi les habitants, quatre-vingt personnes ont été évacuées. Aucune vie n'a été mise en danger jusqu'ici. Seul un sapeur-pompier a été légèrement blessé.

Une vingtaine de personne a été hébergée au centre culturel de Baugé-en-Anjou, les autres ayant pu être hébergées par de la famille, des voisins ou amis. Tous pourront être relogés en fin de semaine.

Sur place également, les habitants saluent la mobilisation des exploitants agricoles. Une cinquantaine d'entre eux est venue d'un peu partout. Ces derniers ne cessent de faire des aller-retour pour apporter de l'eau et aider les pompiers à arroser avec leurs enrouleurs.

Le maire de la commune de Baugé-en-Anjou, Philippe Chalopin salue quant à lui l'incroyable solidarité de tous pour faire face aux flammes dévastatrices.

Des moyens terrestres importants sont engagés depuis mardi avec près de 400 sapeurs pompiers venus du Maine-et-Loire, de la Sarthe et de Vendée mais aussi de sept départements environnants.

L'incendie s'est déclaré vers 13 heures lundi 8 août dans la forêt du Pugle sur la commune de Clefs Val d'Anjou, située à la frontière entre les départements de Maine-et-Loire et Sarthe. 

Depuis, les pompiers ont dénombré plusieurs départs de feu.

En milieu de matinée ce mercredi, la situation s'est donc nettement améliorée, le feu est en passe d'être fixé.

Si l'on ne connaît pas encore la cause exacte de cet incendie, aucune piste n'est pour l'heure écartée. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité