Maine-et-Loire : encore trop d'infractions relatives à la vitesse et l'alcoolémie relevées par les gendarmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Béranger
Plus d'une trentaine d'infractions liées à la vitesse et l'alcoolémie relvées par les gendarmes de Maine-et-Loire
Plus d'une trentaine d'infractions liées à la vitesse et l'alcoolémie relvées par les gendarmes de Maine-et-Loire © France 3 Pays de la Loire

En début de week-end, les gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière du Maine-et-Loire ont mené une opération d'envergure sur l'ensemble du département, en ciblant le Choletais.

Ils ont ainsi pu relever de nombreuses infractions relatives à la vitesse et à l'alcoolémie.

Sur la D960, entre Saumur et Cholet, un homme de 38 ans a été intercepté pour excès de vitesse : 132 km/h au lieu de 90. Il présentait également un taux d'alcoolémie de 1,53 milligramme d'alcool par litre d'air, l'équivalent de plus de 3 grammes dans le sang. Ce qui représente 6 fois le taux légal.

Peu de temps avant, sur le même axe, un automobiliste circulant à 135 km/h présentait un taux de 0,52 mg d'alcool et un motard était arrêté alors qu'il roulait à 144 km/h.
A cette série s'ajoute une autre alcoolémie (0,67 mg/l d'air) et une conduite sous l'emprise de stupéfiants.

Dans le Segréen, un motard a été contrôlé à 152 km/h sur un axe limité à 110 km/h. Il a été interpellé alors qu'il circulait sans permis de conduire.
Dans la périphérie angevine, de nombreuses infractions à la vitesse ont été suivies de l'interception et de la verbalisation des contrevenants.

En tout, en plus de ces cas, plus d'une trentaine d'excès de vitesse importants ont été constatés par les gendarmes lors de cette opération. Neuf permis de conduire ont été retirés sur-le-champ.

Ces personnes ont, soit fait l'objet d'une verbalisation immédiate, ou bien, pour les faits les plus graves seront convoquées en justice pour répondre des délits.

Les gendarmes du Maine-et-Loire préviennent que dans les jours à venir " les opérations de ce type vont être intensifiées pour lutter contre ces comportements dangereux."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.