Noyades en Maine-et-Loire : le corps de l'un des trois disparus retrouvé dans la Loire

L'hélicoptère de la gendarmerie a retrouvé, ce lundi matin 9 juillet, le corps d'un des deux somaliens disparus en Loire. / © Eric Aubron/ France 3 Pays de la Loire
L'hélicoptère de la gendarmerie a retrouvé, ce lundi matin 9 juillet, le corps d'un des deux somaliens disparus en Loire. / © Eric Aubron/ France 3 Pays de la Loire

Des recherches ont été menées depuis hier, dimanche 8 juillet, pour tenter de retrouver les corps de trois jeunes hommes, disparus en Maine-et-Loire. Un des corps a été retrouvé ce matin.

Par Céline Dupeyrat

Au sud d'Angers, plusieurs disparitions inquiétantes ont eu lieu dans la Loire dimanche 8 juillet. D'abord un jeune homme de 16 ans, qui était en famille à la Daguenière pour pique-niquer sur l'aire naturelle du Port-Maillard. L'adolescent a décidé d'aller se baigner seul dans le fleuve tout proche. Le jeune roumain aurait commencé à couler. Un témoin a tenté de lui porter secours mais le courant était trop fort. Les secours fortement mobilisés n'ont pas retrouvé son corps.

Les pompiers et gendarmes se sont ensuite déplacés sur la commune de Chênehutte-Trèves-Cunault, plus au sud, entre Angers et Saumur. Là, au cours d'une baignade, c'est un groupe de cinq jeunes somaliens demandeurs d'asile qui s'est retrouvé en difficulté dans les tourbillons du fleuve. Un pêcheur a pu secourir trois d'entre eux. Les recherches ont repris ce lundi matin. Le corps d'un des deux Somaliens disparu a été retrouvé par l'hélicoptère des secours qui survolait le fleuve.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ces accidents sur des sites où la baignade est interdite.

Selon une enquête de l'agence Santé Publique France en 2015, près de quatre personnes meurent noyées tous les jours de l'été. La noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants mais tous les âges sont concernés.

Les recherches reprendront ce mardi 10 juillet pour retrouver les deux jeunes toujours disparus.

Le reportage de Le reportage d'Eric Aubron /Vincent Raynal/Emile Leveel et Dominique Le Brun
tourné à La Daguenière et à Gennes 
avec les interviews:
-un proche du disparu
-Camille Chupin

 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus