Insolite. Des vacances sous la terre dans les troglodytes

Série été : vacances insolites dans les troglodytes ©France Télévisions/L. Couvrand/E. Aubron/W. Sabas

Destination Doué-la-Fontaine dans le Maine-et-Loire pour découvrir une particularité de la région, les troglodytes. Véritable patrimoine de la vallée du Saumurois, ces habitations creusées dans la pierre sont une vraie curiosité et attirent de nombreux touristes. Une manière de passer des vacances plutôt insolites.

De l'habitat primitif à l'hébergement insolite

Les troglodytes sont une curiosité de la vallée du Saumurois. Dans la préhistoire, ces abris naturels étaient utilisés comme refuge. Au fil du temps, ces caves ont été aménagées et creusées par l'homme dans la pierre de falun ou le tuffeau, pour y vivre, s'abriter ou travailler. 

Aujourd'hui, de nombreux propriétaires les rénovent pour en faire un habitat douillet, adapté à l'accueil touristique.

Vivre au cœur de la pierre, une expérience unique

Des vacances dans les entrailles de la terre, voilà une manière pas banale de passer un séjour dans la région. Ces gîtes troglodytiques offrent une expérience d'hébergement unique à ceux qui souhaitent vivre une aventure insolite. Nichés au cœur de la nature, ces gîtes combinent harmonieusement tradition et modernité pour un séjour inoubliable.

Michel et Véronique ont déjà plusieurs fois testé ce type d'habitat pour les vacances. Ils apprécient, l'été, la température des lieux : "quand il fait très chaud dehors et bien, on peut avoir un petit peu de fraîcheur dans ces maisons-là qu'on n'a pas dans une maison normale."

On est à 20 degrés à peu près toute l'année, en température ambiante.

Karin Chopin

Propriétaire des chambres d'hôtes

Le succès grandissant de ces gîtes troglodytiques

Karine et Christophe, propriétaires de gîtes troglodytiques, ont travaillé des années pour dégager ces anciennes caves et les aménager en chambre d'hôte.

Ils témoignent du succès de ce type d'hébergement. Les voyageurs en quête d'insolite et de fraîcheur sont séduits par l'expérience unique que ces gîtes offrent. Le planning de réservation est presque complet pour cet été, preuve de l'attrait croissant pour cette aventure souterraine.

Un patrimoine historique unique à découvrir

D'anciennes carrières sont ouvertes à la visite pour découvrir l'histoire de ces caves creusées dans la pierre. C'est le cas avec le site troglodytique des Perrières. Ici, la scénographie du "Mystère des Faluns" plonge le visiteur dans des caves cathédrales hautes de plus de 20 mètres et raconte l'univers sous-marin présent à Doué-la-Fontaine il y a 10 millions d'années.

Julie Legagneux, agent d'accueil "Le mystère des faluns" nous explique la particularité de ce site : "ici les paysans ont souhaité préserver l'agriculture en surface puisque nous sommes situés en plaine, ici à Doué. Pour y parvenir, ils ont ouvert une tranchée dans leur champ pour aller chercher cette pierre de taille, la pierre de falun, à la verticale jusqu'au niveau de la nappe phréatique."

Ici le falun et le travail des hommes sont mis en scène avec des œuvres artistiques qui attirent toujours plus de visiteurs, la fréquentation est en augmentation constante ces dernières années.

La responsable du site, Morganne Postec, le confirme : "sur une journée de très forte chaleur l'année dernière, on a pu voir jusqu'à plus de 800 personnes dans une journée, alors que la fréquentation habituelle, est de 500 - 600 personnes."

Parcs zoologiques, champignonnières, restaurants, ou musées, les propositions ne manquent pas pour revisiter ce patrimoine souterrain, le nombre d'hébergements aussi se multiplie. Un temps méprisé, le troglodyte retrouve une seconde jeunesse.

Murielle Dreux avec Laurence Couvand

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité