La statuette du buste d'Adolf Hitler pêchée dans la Loire date des années 1930

Publié le
Écrit par Camille Aguilé

Retrouvé dans la Loire à Saumur le 13 novembre, le buste d'Adolf Hitler a été expertisé par un commissaire-priseur. Verdict : il s'agit d'un objet d'époque, daté des années 1930.

La prise réalisée par deux pêcheurs près du pont Cessart à Saumur le 13 novembre dernier ne cesse d'étonner.

Pas d'anguille ni de brochet au bout de leur ligne, mais bien une statuette à l'effigie d'Adolf Hitler qu'ils ont récemment fait expertiser.

Maître Florian d'Oysonville, commissaire-priseur, est formel : l'objet est authentique des années 1930. 

La statuette a une valeur historique, elle a été moulée aux alentours des années 1930.

Maître Florian d'Oysonville

Commissaire-priseur

Objet typique du Troisième Reich

"Tout bon sympathisant des années 1930-1940 avait son petit buste", explique maître Florian d'Oysonville. Un objet de propagande, qui aurait très bien pu servir de presse-papier selon lui.

"C'est possible qu'un officier ou un soldat allemand l'ait embarqué avec lui pour venir en poste dans la région", poursuit-il.

Faible valeur pécunière

Le commissaire-priseur relève que l'objet "n'est pas très fin. C'est un travail grossier".

Le matériau de moulage n'est pas non plus de première qualité. Il s'agit de "cochonium", doux surnom donné à un mélange d'aluminium et de rebuts de fonte. Un alliage moins coté que le bronze, métal également utilisé pour produire ces statuettes. 

Le buste repêché des profondeurs de la Loire n'a pas une grande valeur financière. Une centaine d'euros tout au plus d'après maître Florian d'Oysonville.

Des acheteurs potentiels

"Le métal n'a pas vieilli, la statuette n'a pas dû être jetée il y a 40 ans, analyse maître Florian d'Oysonville, On peut faire des spéculations, peut-être que la personne qui l'a retrouvé en a hérité mais a préféré s'en défaire"

Pourtant, "ce n'est pas parce qu'on a un buste qu'on aime Hitler", argue-t-il. 

C'est un personnage historique, certains collectionneurs recherchent ce genre d'objets.

Maître Florian d'Oysonville

Commissaire-priseur

Les pêcheurs ont déjà été contactés par des acheteurs intéressés.

Maître Florian d'Oysonville affirme que la loi permet la vente de reliques du Troisième Reich (insignes, objets, décorations...).

En revanche, pour éviter l'apologie du nazisme, il est interdit de reproduire photographiquement les croix gammées et signes SS, même dans le cadre de la vente. 

La question de la propriété en suspens

Il n'est pas sûr que les deux hommes puissent vendre le statuette, car ils l'ont trouvé dans le domaine public. Dans ce cas, le Code civil prévoit que la propriété est partagée.

La statuette du Führer appartiendrait donc pour moitié aux pêcheurs, et pour moitié à l'Etat. 

Pour l'heure, Quentin Gaschot, l'un des pêcheurs, déclare que personne ne l'a revendiqué. Il évoque la possibilité que de vendre le buste à un collectionneur. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité