Tourisme en Pays de la Loire : franc succès de la Loire à vélo, notamment près de Saumur

Besoin de grand air, de liberté retrouvée après les deux mois de confinement dû au coronavirus, cet été les Français étaient nombreux à pédaler le long des rives de la Loire, notamment en Maine-et-Loire.
La Loire à vélo a attiré de nombreux touristes cet été
La Loire à vélo a attiré de nombreux touristes cet été © France Télévisions
De Cuffy, près de Nevers à Saint-Brevin-les-Pins, la Loire à Vélo, itinéraire cyclable de 900 kilomètres a séduit de nombreux touristes français à la recherche d’activité de plein air, en familles, en solo ou entre amis.

C’est le cas de ce couple de cyclotouristes, rencontrés à Saumur, partis pour un périple de deux semaines de Nevers à l’estuaire de la Loire. "On est en totale liberté, on s’arrête quand on veut. On n’a pas vraiment d’objectifs. On s’arrête au gré de notre inspiration du moment, du temps et des châteaux à visiter, merveilleux dans cette région, sans oublier les caves!".

Partis de Blois, Etienne et ses amis se sont eux lancés le défi de rejoindre Nantes en quelques jours, des vacances sportives pour rompre avec les contraintes imposées par la pandémie de Coronavirus. "On s'est beaucoup ennuyés pendant le confinement. C’est l’idée qui nous est venue pour partir en vacances en France et faire des kilomètres", explique le jeune homme.
Le public familial plus présent le long de la Loire à vélo durant l'été 2020
Le public familial plus présent le long de la Loire à vélo durant l'été 2020 © France Télévisions

Le long de l’itinéraire, les magasins de cycles constatent une affluence soutenue des touristes cet été. Les dépannages et les locations ont tourné à plein régime. Et même à la fin du mois d’août, les locations se poursuivent. "Les gens veulent profiter jusqu’au bout de leur vacances", confirme Delphine Rabouin, gérante d'un magasin de cycles.

Les touristes Français ont compensé l'absence des étrangers

Même satisfaction pour les bars et restaurants de Saumur qui voient traditionnellement passer 90 000 cyclotouristes sur ce tronçon, aux portes de la région des Pays de la Loire.

"Nous étions partis sur des prévisions de la moitié du chiffre d’affaires habituel. On constate qu’on est à l’étal par rapport aux années précédentes", souligne ainsi Fabrice Montay, restaurateur. 
Certes, les étrangers qui représentent habituellement 25% des touristes sont nettement moins présents, mais de nombreux Français sont venus compenser, en redécouvrant à la fois leur territoire et la bicyclette.

"On va avoir les itinérants purs, comme d’habitude, ceux qui partent plusieurs jours ou plusieurs semaines et qui font une bonne partie de l’itinéraire. Ceux qui ont fortement augmenté, ce sont les grands régionaux et notamment la clientèle familiale", explique Jean-Jacques Micoud, directeur de l'office de tourisme Saumur Val de Loire.

De quoi redonner le sourire aux professionnels du tourisme local. La Loire à vélo pourrait même enregistrer une fréquentation supérieure aux années précédentes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vélo vacances sorties et loisirs