Virus de la grippe aviaire en Vendée : 12 000 canards abattus

12 000 canards abattus dans un élevage de Sèvremont en Vendée, photo d'illustration / © Christian Watier - MaxPPP
12 000 canards abattus dans un élevage de Sèvremont en Vendée, photo d'illustration / © Christian Watier - MaxPPP

Les analyses effectués dans un élevage de canard de Sèvremont en Vendée ont permis de détecter un foyer d'influenza aviaire. Les palmipèdes ont été abattus.

Par Fabienne Béranger

Le virus influenza aviaire détecté dans l'élevage de Sévremont est faiblement pathogène. Cependant les 12 000 volailles concernées ont été abattues ce vendredi matin.

"Les mesures de désinfection de l’élevage sont en cours. Cette opération sera suivie d'une période de plusieurs semaines avant que l'éleveur puisse y réintroduire des animaux. La zone réglementée a été ramenée à 1 km centrée sur l’exploitation infectée" précise la préfecture de Vendée.

Des prélèvements effectués lundi dernier dans un élevage de dindes sur une exploitation de Chemillé en Maine-et-Loire ont également révélé la présence du virus influenza aviaire H5N3. Jeudi, la préfecture annonçait que les 6 000 dindes de l'élevage seraient abattus "rapidement et leurs cadavres traités par l'équarrissage".





Sur le même sujet

Vendée : voilier en balsa pour tour du monde

Les + Lus