En Mayenne, cinquième département laitier de France, va-t-on manquer de beurre dans les galettes des rois ?

Publié le
Écrit par Christophe Turgis
Les pâtissiers de la Mayenne manquent de beurre pour les galettes des rois
Les pâtissiers de la Mayenne manquent de beurre pour les galettes des rois © PATRICK LEFEVRE / MAXPPP

La question peut faire sourire, mais elle est bien réelle, les artisans boulangers pâtissiers peinent à trouver du beurre depuis quelques semaines, en Mayenne ils sont inquiets pour la production de leurs galettes des rois. L'Épiphanie le 2 janvier sans galettes au beurre parait inconcevable.

Manquera-t-on de beurre dans les galettes des rois ? Ou de galettes tout simplement pour le jour de l'Épiphanie le 2 janvier prochain ? Sans doute pas, mais assurément les boulangers pâtissiers s'inquiètent. En Mayenne, dans le 5ème département producteur de lait en France, et où siège la première firme laitière mondiale, manquer de beurre parait inconcevable.

Et pourtant ! Plusieurs pâtissiers indiquent avoir toutes les peines du monde à se faire livrer les quantités commandées dans les délais habituels.

Franck Ricard, le boulanger de la Petite Zoé à Château-Gontier, fait le constat que "les beurres AOP sont difficiles voir impossible à trouver en ce moment". Il sait de quoi il parle, lui qui a obtenu le prix du meilleur croissant de la Mayenne il y a peu.

Manquer de beurre pour les galettes ne veut pas dire pénurie. Ce stress sur le beurre ne concerne pas les plaquettes vendues dans les supermarchés pour la consommation des ménages.

Négociations sur les prix

Cette difficulté reviendrait à une demande mondiale en croissance en cette période hivernale où l'on mange gras. Et peut-être aussi parce que nombre d'éleveurs de vaches laitières ne font plus... "leur beurre". Entendre par là que la rémunération insuffisante du lait conduit nombre d'entre eux à abandonner l'élevage des Normandes ou des Prim'Holstein, pour d'autre productions plus lucratives.

Une autre explication vient d'un directeur de supermarché Lavallois, "nous sommes dans la période des négociations annuelles entre producteurs et grande distribution". Ceci expliquerait-il cela, qui veut le beurre et l'argent du beurre ? "Car les prix qui augmentent chaque année de 2%, devraient prendre 10% en 2022, sur le beurre, les pâtes alimentaires et et les biscuits".

Y aura-t-il du beurre dans les galettes des rois, oui mais sans doute plus cher. Nous voilà prévenus.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.