Cet article date de plus de 3 ans

Lait infantile contaminé : Robin des Bois veut que Lactalis incinère les boites retirées

L'association de défense de l'environnement s'inquiète quant au devenir des millions de boites de lait infantile contaminé que Lactalis doit reprendre.
L'association de défense de l'environnement Robin des Bois "souhaite que les millions de boîtes de lait en poudre retirées du marché et susceptibles d’être contaminées par des salmonelles soient irrémédiablement détruites par incinération dans des installations agréées pour le traitement des déchets infectieux à l’exclusion de tout autre mode d’élimination ou de recyclage".

Robin des Bois avait déjà écrit au ministère de la Transition écologique et solidaire et au Ministère de l’Agriculture au sujet du devenir des oeufs contaminés au Fipronil retirés de la vente.
"Dans le cadre de l’application de la réglementation sanitaire, ces produits devront être éliminés par incinération, en suivant les consignes de la DGAL", leur avait alors répondu le ministère de la Transition écologique et solidaire.
La DGAL, Direction générale de l'alimentation, dépend directement du ministère de l'Agriculture.

La ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait annoncé vendredi dernier la reprise par Lactalis "de toute boîte de lait infantile produite sur le site de Craon”.
"Plus de 12  millions de boîtes sont concernées", expliquait Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis dans une interview accordée au JDD et publiée ce dimanche.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lactalis économie entreprises santé société politique