CARTE. Nantes : le vaccinodrome ouvre ses portes ce mardi 6 avril, le 2e de la région après Cholet

Les grandes villes de la région continuent d'accompagner le déploiement de la campagne de vaccination nationale en ouvrant, ce mardi 6 avril, des centres de grande capacité. Ils permettront des dizaines de milliers d'injections chaque semaine.

A Cholet, un vaccinodrome a ouvert le 29 mars 2021
A Cholet, un vaccinodrome a ouvert le 29 mars 2021 © France Télévisions

Ce sont des gigacentres, des vaccinodromes XXL. A l'image de celui de Nantes, qui ouvre ce mardi 6 avril au parc des expositions de la Beaujoire. Pour les autorités, "c’est un pas de plus dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19".

Ce site de grande capacité, qui prévoit 1 300 vaccinations par jour, ouvre ses portes à 11 heures, au grand palais du Parc des expositions de la Beaujoire. Il sera ouvert de 8h30 à 20h et 7 jours sur 7. La vaccination sera assurée par des professionnels de santé.

La ville de Nantes pilote ce gigacentre, soutenue par le CHU et la Protection civile.

Grâce à l’augmentation des approvisionnements en vaccins, la campagne de vaccination connaît une nouvelle accélération qui va permettre de poursuivre la protection des personnes les plus fragiles

Patricia Salomon, directrice territoriale de l'ARS de Loire-Atlantique 

 

"Ma priorité est la santé"

L'infrastructure remplacera celle de la salle festive Nantes Erdre, permettant ainsi de passer, en moyenne, de 450 vaccinations jour à Nantes Erdre à 1 300. "Cette capacité pourra même augmenter jusqu’à 2 000 injections en fonction des approvisionnements en vaccins. Les rendez-vous planifiés initialement à Nantes Erdre seront transférés automatiquement vers ce nouveau centre", annonce la ville de Nantes.

Ma priorité est la santé, nous mettons donc tout en œuvre pour qu’un maximum d’habitants et d’habitantes soient vaccinés rapidement et ainsi protégés. Je tiens à saluer mes équipes qui sont à pied d’œuvre pour relever ce défi et rendre possible, en très peu de temps, cette ouverture.

Johanna Rolland, maire de Nantes

"L'ouverture de ce nouveau centre de vaccination de grande capacité et de plusieurs autres centres en Loire-Atlantique marque une accélération nécessaire dans la campagne de vaccination afin de protéger les personnes les plus fragiles. En avril, le territoire de la Loire-Atlantique sera couvert par 16 centres de vaccination fixes complétés par des dispositifs mobiles sur les territoires les plus touchés", ajoute Didier Martin, préfet de la Loire-Atlantique et des Pays de la Loire. 
 

Qui peut se faire vacciner au vaccinodrome de Nantes ?

A ce jour, en Loire-Atlantique, 55 % des personnes de plus de 75 ans ont reçu une première injection.


Plus de rendez-vous avant le 26 avril

Il est obligatoire de prendre rendez-vous avant de se présenter au centre de vaccination.

Par internet sur le site de doctolib ou sante.fr. Par téléphone au 0 806 000 344 de 9h à 18h.

Les créneaux de vaccination proposés dépendent du rythme d’approvisionnement en vaccins défini par l’État.

Les premiers créneaux ont été pris d'assaut. Les rendez-vous disponibles ce lundi 5 avril, sont à partir du 26 avril pour une première injection et du 27 pour une seconde vaccination.
 

Un vaccinodrome à Cholet

Dans le Maine-et-Loire, à Cholet, le centre de vaccination a été transféré le 29 mars au parc des expositions de la Meilleraie. Il s'adresse pour le moment aux personnes de plus de 75 ans habitant dans l'une des communes de l'agglomération.

"Pour permettre à tous les habitants de l'Agglomération du Choletais âgés de plus de 75 ans, de se rendre à leur rendez-vous de vaccination, l'Agglomération du Choletais et les Transports Publics du Choletais, en concertation avec l'ensemble des maires de l'agglomération, ont tenu à rendre les déplacements gratuits sur le réseau Choletbus/TPC", précise la ville de Cholet.

Les personnes concernées doivent présenter leur convocation au chauffeur qui leur autorisera l'accès au bus pour aller au centre de vaccination, situé à , et ensuite de rentrer chez elles.


Deux autres vaccinodromes prévus au Mans et Angers

Fin mars, Stéphane Le Foll, le maire du Mans, a annoncé l'ouverture d'un megacentre d'ici mi-avril et la mise en place de six autres structures au sein du pôle métropolitain.

Angers devrait également accueillir son vaccinodrome à partir du 12 avril prochain.

En plus des deux vaccinodromes, Cholet, déjà ouvert, et Nantes qui ouvre ce mardi 6 avril, une cinquantaine de centres de vaccination sont répertoriés sur l'ensemble des Pays de la Loire. A ce jour, lundi 5 avril, 487 638 personnes ont été primo vaccinées sur la région, près de 10 millions en France.

Les vaccinodromes installés sur le territoire français devraient permettre au gouvernement français d'atteindre son objectif de vacciner 30 millions de Français en primo injection d'ici cet été.

"Nous n'avons aucun problème de logistique, nous avons un enjeu de livraisons de vaccins", a assuré le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce lundi midi dans le JT de 13h de TF1, "l'enjeu c'est d'avoir les vaccins qui arrivent en plus grand nombre". 12 millions de doses devraient arriver ce mois-ci selon Olvier Véran. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société