Notre-Dame-des-Landes : les opposants libèrent la "route des chicanes"

Publié le Mis à jour le

Après l'abandon du projet d'aéroport du grand ouest de Notre-Dame-des-Landes, les opposants se préparent ce lundi à libérer la D281, la "route des chicanes".

Le déblaiement de la D281 a commencé samedi. A l'appel de l'Acipa, des jeunes équipés de sacs se sont retrouvés sur zone selon nos confrères de l'AFP.
L'association des opposants institutionnels a invité ses sympathisants et adhérents à se retrouver dès 10h ce lundi "au "Lama Faché" autour d'un café, pour reboucher les trous et enlever les chicanes".

Pour que les automobilistes puissent de nouveau circuler "tranquillement" sur la route, "il y aura immédiatement des ralentisseurs provisoires, puis par la suite des ralentisseurs pérennes, et des voies de passage seront créées pour nos amis tritons, salamandres et autres habitants du bocage", prévient l'Acipa. L'assocation d'opposants appelle à un rassemblement "avec pique-nique, pelles, gants, fourches, grands sacs de ferme et volonté".

Mercredi, lors de l'annonce de l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes, Edouard Philippe avait sommé les opposants de libérer les accès à la Zad.
Le Premier ministre a donné aux opposants jusqu'au 30 mars, et la fin de la trêve hivernale, pour libérer les terres de Notre-Dame-des-Landes.