• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Notre-Dame-des-Landes : “Il y aura des résistances mais je suis optimiste” déclare Nicole Klein

Nicole Klein, la préfère de Loire-Atlantique, le 18 janvier 2018 / © OLANRIVAIN - MaxPPP
Nicole Klein, la préfère de Loire-Atlantique, le 18 janvier 2018 / © OLANRIVAIN - MaxPPP

 Nicole Klein la Préfète de Loire-atlantique était l'invitée ce jeudi soir de notre édition régionale de 19 heures. Elle s'est longuement exprimée sur l'avenir de la ZAD. 

Par Céline Dupeyrat

"S'ils rentrent dans la légalité, dans les règles qui sont les règles de tous, les occupants de la ZAD pourront rester". C'est ce qu'a déclaré ce jeudi soir sur notre antenne la Préfète de Loire-Atlantique. Nicole Klein visiblement croit en un avenir apaisé dans le bocage de Notre-Dame-des- Landes."Ceux qui le souhaitent pourront renégocier d'ici le 31 mars la réattribution des terres. Ceux qui sont sur une position extrême et qui ne veulent pas rentrer dans la légalité le diront très vite. On y verra assez clair dans deux mois. Il y aura des résistances mais je suis optimiste" a t-elle ajouté.

Les exploitants agricoles expropriés, pourront s'ils le souhaitent récupérer leurs terres. Ils seront d'ailleurs prioritaires. Nicole Klein ne croit pas franchement à cette option."Ils devront rembourser au moins le montant qu'ils ont touché mais beaucoup n'auront pas envie de revenir. Il y aura des difficultés à vivre ensemble sans doute mais c'est leur problème pas celui de l'Etat", a t-elle poursuivi."Nous arbitrerons les situations au mieux. Nous ferons ça en concertation avec la Chambre d'Agriculture et les syndicats agricoles".

Comme elle l'avait déjà annoncé ce jeudi matin, lors d'une conférence de presse, la représentante de l'Etat, a confirmé que les trois routes départementales qui traversent la ZAD seraient de nouveau accessibles "au plus tard en fin de semaine prochaine. Je demanderai d'ailleurs au Président du département Philippe Grosvalet de lever l'interdiction de circulation. S'il ne le fait pas, je le ferai moi même", a conclu Nicole Klein.

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus