Notre-Dame-des-Landes : les 5 promesses d'Edouard Philippe et du gouvernement

Publié le Mis à jour le

"L'occasion d'un nouveau départ", c'est ainsi qu'Edouard Philippe a qualifié "l'après Notre Dame des Landes". A l'issue du Conseil des Ministres le 17 janvier, le Premier Ministre a pris plusieurs engagements.      

1/ Aménagement de l'aéroport de Nantes Atlantique
 
"Dans un premier temps l'aérogare de Nantes-Atlantique sera modernisé", et "en parallèle la procédure pour l'allongement
de la piste sera engagée, elle permettra de réduire les nuisances sonores à Nantes". Des compensations financières "exemplaires" pourraient être envisagées pour les riverains.
2/ Développement de l'aéroport de Rennes Saint-Jacques
Edouard Philippe a annoncé un agrandissement de l'aérogare de Rennes et un renforcement des liaisons directes avec Paris.

3/ Amélioration des liaisons ferroviaires vers les aéroports parisiens

4/ Evacuation de la ZAD
 "nous mettrons fin à la zone de non-droit
qui prospère depuis près de dix ans sur cette zone". "Les trois routes qui traversent le site de Notre-Dame-des-Landes doivent maintenant être rendues à la libre circulation pour tous. Les squats qui débordent sur la route doivent être évacués, les obstacles retirés, la circulation rétablie. A défaut, les forces de l'ordre procèderont aux opérations nécessaires", a-t-il prévenu.
5/ L'avenir des terres agricoles
"Conformément à la loi, les agriculteurs expropriés pourront retrouver leurs terres s'ils le souhaitent. Les occupants illégaux de ces terres devront partir d'eux-mêmes d'ici le printemps prochain ou en seront expulsés", a poursuivi Edouard Philippe.

Revoir l'allocution d'Edouard Philippe dans sa totalité