Pays de la Loire : c'est quoi le Usutu, ce virus qui attaque les merles

Les merles victimes du virus Usutu en pays de la Loire ? / © CC Georges Ménager Flickr
Les merles victimes du virus Usutu en pays de la Loire ? / © CC Georges Ménager Flickr

Un virus d'origine africaine décimant les merles est apparu dans notre région. Des cas de mortalité dus à l'usutu sont confirmés. On ne parle pas d'épidémie mais les oiseaux sont sous surveillance... 

Par Pierre-Erik Cally

Alerte à la météo, alerte aux virus…
Une nouvelle menace sanitaire qui pourrait être liée au réchauffement climatique est arrivée cette année au nord de la Loire.

Usutu, c’est le nom d’un virus affectant certaines espèces d’oiseaux comme les turdidés (merles, grives…)
Jusque-là contenu dans des pays du sud de l’Europe, il est apparu depuis plusieurs années dans le sud de la France et est arrivé cette année en Pays de la Loire.

C’est dans la Sarthe qu’il est le plus présent, des cadavres de merles ayant été retrouvés et analysés par l’ONCFS,  l’ Office national de la chasse et de la faune sauvage.

"Les réseaux sociaux ont parfaitement joué leurs rôles : c’est en partageant nos informations sur ces réseaux que nous avons pu commencer à identifier ce virus",  explique Jacky Melocco l’administrateur de la Ligue pour la Protection des Oiseaux 72.

Dans le Maine et Loire, "il y a des soupçons, mais rien n’est encore confirmé" précise Alain Berteaudeau le directeur de la LPO Anjou.
"Et évidemment pas encore de données chiffrées sur la mortalité des merles ; il nous faut plus de recul dans le temps".

En Vendée : ras, rien à signaler nous répond la LPO de ce département tandis qu'en Loire Atlantique effectivement 3 ou 4 cas ont été signalés. 
"Nous avons reçus quelques mails et tout a été transmis au réseau SAGIR de l'ONCFS" nous précise t-on à la LPO de Nantes. 
Le réseau SAGIR :est un organe de surveillance épidémiologique des oiseaux et des mammifères sauvages terrestres en France. Cette surveillance, fondée sur un partenariat constant entre les Fédérations des chasseurs et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, est née en 1955.

En Mayenne, il n'y a pas de cas encore identifié. Pour Stéphane Petit, le directeur de la fédération de la chasse 53, le sujet est bien sûr d’actualité,  "on est alertés : le merle est un oiseau chassable. Si nous trouvons des merles ou des grives morts on le signalera immédiatement à l’ONCFS "

D’ailleurs l’information n’est pas forcement connue du grand public mais si l'on trouve plusieurs oiseaux morts dans un même périmètre chacun à l’obligation de le signaler à l’ONCSF.
 

Les moustiques responsables : un danger pour l’homme ?  


Le virus est propagé par les moustiques. Le dernier hiver a été particulièrement doux et l’été très chaud : de quoi faire remonter doucement ces insectes.
Alors l’usutu est-il transmissible à l’homme ?
Oui un homme d'une trentaine d'années a d'ailleurs été infecté dans la région de Montpellier.
Avec des conséquences neurologiques qui peuvent être conséquentes. Le malade cette fois a été soigné à temps.
Pour le moment en France ce cas est unique. En revanche dix cas ont été recensés en Italie et trois en Croatie.

Mais depuis 1996, en Italie, en Hongrie, Suisse, Espagne et Allemagne ce sont des morts très nombreuses d'oiseaux qui ont ét déplorées.
C'est le moustique le plus commun, le culex, qui peut transmettre l'usutu.
De quoi renforcer les bons comportements que l’on adopte déjà pour contrer les moustiques tigres, notamment éviter les objets contenant des fonds d’eau.
Et surtout alerter les services de l'état en cas de découverte d'oiseaux morts visiblement de maladie.
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus