Saison des amours : comment bien écouter le brame du cerf (mais il y a des règles à suivre)

La période du brame va commencer dans quelques jours. Les cerfs vont se livrer à une impressionnante parade nuptiale. Pour l'observer en toute sécurité, il faut suivre quelques règles.
Les cerfs attendent des températures plus fraîches pour se lancer dans la parade nuptiale.
Les cerfs attendent des températures plus fraîches pour se lancer dans la parade nuptiale. © François Bezet, ONF

Des cris rauques s'échapperont bientôt des forêts de la région à la tombée de la nuit. Les cerfs attendent une météo automnale pour commencer leur cérémonial nuptial : le brame. Avec ce hurlement assourdissant, le mâle compte attirer les femelles et intimider les autres prétendants. 

Le cérémonial est impressionnant et attire de nombreux curieux. L'office national des forêts rappelle qu'il faut respecter certaines règles pour ne pas déranger la reproduction des cervidés. Il faut plusieurs heures pour que le cérémonial s'installe. Une présence humaine ou une odeur suffisent pour le rompre. 

Les cerfs peuvent être dangereux.

Certains comportements peuvent être dangereux. "En pleine période de reproduction, les animaux sont plein d'hormones et donc très énervés. Ils peuvent être dangereux", rappelle Corentin Levesque, responsable d'unité territoriale à l'office national des forêts en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire. 

Il faut donc être le plus discret possible et ne jamais s'approcher des animaux. L'utilisation de lampes de poche ou de flash est répréhensible selon le Code de l'Environnement, avec une amende pouvant aller de 135 à 750 euros. L'office national des forêts demande aussi aux curieux de ne pas emmener leur chien, même tenus en laisse. 

En cette période particulière, "les routes fermées à la circulation  [pour assurer la préservation de la biodiversité] feront l’objet d’une attention toute particulière en cette période de brame, et ce, du 1er septembre au 15 octobre". Il faut se fier à la signalétique. Tout contrevenant (circulation et stationnement) s’expose à une contravention de 135 euros.

Écouter le brame avec des spécialistes

Des sorties "Brame" encadrées par des spécialistes de la forêt sont organisées chaque année dans les nombreuses forêts de la région (notamment Bercé, Perseigne, Sillé, Gâvre, ou Mervent-Vouvant). Elles permettent de d'obtenir des explications sur la vie des cerfs en limitant tout risque de dérangement pour l’animal. Pour y participer, il faut se renseigner auprès des offices du tourisme de sa commune, ou contacter l'office national des forêts. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature parcs et régions naturelles animaux environnement