Coronavirus et carte de déconfinement : pourquoi la Sarthe est-elle toujours en orange ?

La place de la République presque vide pourrait le rester après le 11 mai si le département est classé rouge. / © Maxppp
La place de la République presque vide pourrait le rester après le 11 mai si le département est classé rouge. / © Maxppp

Dimanche 3 mai, tous les départements des Pays de la Loire ont basculé en vert sur la carte de déconfinement publiée par le ministère de la Santé. Tous sauf un : la Sarthe reste encore en orange. Explications...

Par Yann Ledos

La Loire-Atlantique et la Mayenne, au départ classées orange, sont passées au vert depuis dimanche soir dans la dernière carte de France du déconfinement, publiée chaque soir par le ministère de la santé.

Seule la Sarthe reste en orange, un critère transitoire qui se transformera en vert ou en rouge à la consolidation des données, prévue ce jeudi.
Si le département de la Sarthe est encore dans cet entre-deux, c'est à cause d'un critère particulier : celui de la circulation active du virus sur son territoire.

La circulation active du virus est calculé selon " la proportion de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 ", selon les données fournies par Santé Publique France.

L'organisme est chargé d'assurer " la mise en œuvre d’un système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire et fournit quotidiennement au ministère chargé de la Santé l’ensemble des indicateurs permettant de suivre l’épidémie de Covid-19."
 

Le virus circule encore en Sarthe 

Actuellement, ce pourcentage des passages aux urgences consacrés aux malades atteints du Covid-19 se situe entre 6 et 10 % pour la Sarthe, ce qui classe le département en orange.

Il faudrait redescendre en dessous des 6 % pour retrouver une circulation suffisamment basse pour accorder la couleur verte au territoire sarthois.

L’autre critère, c’est la tension hospitalière sur les capacités de réanimation. En clair, il s’agit du taux d’occupation des lits attribués en service de réanimation par des malades atteints du Covid-19, par rapport à la capacité initiale avant le début de l’épidémie.

Sur ce point, la Sarthe est dans le vert : entre 0 et 60% de taux d’occupation.

Par comparaison, plus de 80% des lits de réanimation dans la région Grand-Est sont occupés par des malades atteints du Covid.
Au Mans, le centre hospitalier dispose d’un service de réanimation médico-chirurgicale de17 lits en période normale. Depuis le début de l'épidémie, le service s’est entièrement reconfiguré pour faire face à la crise sanitaire.

Le nombre de lits a doublé et une unité spéciale Covid-19 a été spécialement créée pour accueillir tous les patients atteints.

C'est le jeudi 7 mai au soir que la situation sanitaire de chaque département sera entérinée et cela définira la marche à suivre pour chaque territoire le lundi 11 mai prochain.

Au dernier pointage de l'Agence régionale de santé ce dimanche 3 mai, la Sarthe comptait 732 cas confirmés, 130 hospitalisations et seulement 9 patients en service de réanimation.

La Sarthe devrait passer au vert avant la date fatidique si les chiffres de la circulation active du virus poursuivent leur évolution à la baisse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus