Fillon : “J'ai le cuir solide“ mais ”qu'on laisse ma femme en dehors de ce débat politique”

Le couple Fillon lors du grand meeting ce dimanche après-midi à La Villette, à Paris. / © Eric FEFERBERG / AFP
Le couple Fillon lors du grand meeting ce dimanche après-midi à La Villette, à Paris. / © Eric FEFERBERG / AFP

"Plus que ma personne, qui est dans le viseur", "c'est une haute idée de la France qu'on veut abattre en vol", a lancé le candidat de la droite à la présidentielle, lors d'un grand meeting ce dimanche après-midi à La Villette, à Paris.

Par Willy Colin

François Fillon a assuré qu'il avait "le cuir solide". "À travers Penelope, on cherche à me casser. Moi, je n'ai peur de rien, j'ai le cuir solide. Si on veut m'attaquer, qu'on m'attaque droit dans les yeux, mais qu'on laisse ma femme en dehors de ce débat politique", a-t-il poursuivi.

Et l'ex-Premier ministre de déclarer à l'assistance :

Nous n'avons rien à cacher, nous n'avons qu'un seul compte, au Crédit agricole de Sablé


"Devant vous, mes amis, je veux dire à Penelope que je l'aime et que je ne pardonnerai jamais à ceux qui ont voulu nous jeter aux loups", a dit François Fillon, la voix blanche.

Pénélope Fillon est soupçonnée d'emplois fictifs comme collaboratrice parlementaire de son époux, puis de son suppléant, mais aussi comme salariée de la Revue des Deux Mondes, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière, ami de François Fillon. 

 

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus