24H heures du Mans : Peugeot dévoile son hypercar et ses ambitions pour l'édition 2022

Publié le
Écrit par Yann Ledos

Dix ans après sa dernière participation, le constructeur français Peugeot annonce son retour pour 2022 avec un nouveau bolide inscrit dans la catégorie reine des hypercars.

Nom de code : 9X8. Clin d'oeil aux deux expériences de Peugeot en endurance, les 905 qui ont couru au Mans entre 1990 et 1993, et les 907 entre 2007 et 2011.

Le nouveau prototype de Peugeot affiche des courbes aérodynamiques agressives et novatrices, loin des standards habituels des voitures de courses présentes ces dernières années sur les circuits d'endurance.

Le constructeur français a saisi l'esprit du changement initié dès l'an dernier par les organisateurs du championnat du monde d'endurance

En partenariat avec l'ACO, l'Automobile club de l'ouest, organisatrice des 24 Heures du Mans, les critères de conception de la catégorie reine ont été entièrement revus. Exit les LMP1 (voitures diesel puis hybrides), et en attendant les véhicules de courses fonctionnant à l'hydrogène, bienvenue aux hypercars.

Avec 9X8, Peugeot déploie un véritable projet de marque autour du concept de Neo-Performance, alliant sportivité ultime, savoir-faire technologique transférable sur les modèles de série, efficience et excellence stylistique

Peugeot Sport

Le nouveau règlement donne plus de souplesse aux constructeurs dans le traitement des surfaces aérodynamiques. Pour l'occasion, les ingénieurs de Peugeot Sport ont fait de la place aux designers pour concevoir la carrosserie racée de cette 9X8, caractérisée par l'absence d'aileron à l'arrière.

Le nouveau règlement a été conçu pour que tous les vecteurs de performance classiques soient nivelés. C’est passionnant car c’est à nous d’inventer, d’innover et de trouver des opportunités de générer de la performance hors des schémas classiques, explique Olivier Jansonnie, Directeur Technique du programme WEC de PEUGEOT Sport, Le règlement nous autorise à avoir un seul élément aérodynamique ajustable, sans qu’il soit précisé que ce doive être l’aileron arrière. Nos calculs et nos simulations ont démontré que nous pouvions être très performants sans aileron arrière.

Comme ses concurrentes dans cette catégorie des hypercar, la 9X8 s'appuiera sur une motorisation hybride électrique/essence. Pour les 24 Heures du Mans 2022, prévus sauf changements les 11 et 12 juin prochain, la marque au lion devra batailler avec les tenants du titre de la catégorie, le constructeur japonais Toyota et les deux écuries indépendantes ByKolles et Glickenhaus.

Et pour 2023, la liste des prétendants en hypercar s'allonge de plus en plus : Audi, Porsche et Ferrari ont annoncé leur retour en endurance. BMW, Acura et Cadillac développeraient, eux aussi, leurs prototypes pour l'an prochain. Quant aux Français d'Alpine, ils visent leur entrée dans le championnat du monde pour 2023.